Plus du Tiers Monde est Internaute
Publication : 17 décembre, 2012 > par Sidney Usher | Catégorie(s) : Economie, NTIC | Commentaire(s) (Pas de commentaire)

Comme chaque année, les rapports, études et autres comptes rendus sur l’année en finition fleurissent partout. En ce qui concerne le Web, selon une étude de « Royal Pingdom » confirmée par un rapport de l’agence spécialisée de l’ONU sur les télécommunications (UIT), plus d’un tiers de la population mondiale est connecté à Internet. Une autre étude commanditée par l’Internet Society met en exergue les usages d’internet dans le monde.

2,3 milliards d’Internautes

Il y a actuellement 2,27 milliards d’internautes dans le monde dont plus de la moitié (53,8%) se trouvent en Asie. Ces chiffres proviennent de Royal Pingdom qui a mesuré la croissance entre 2007 et 2012. Il y a 5 ans, la population des internautes s’élevait à 1,15 milliard. Cette nouvelle catégorie de population, la génération numérique, a donc doublé en seulement cinq ans.

Par ailleurs, de plus en plus de personnes ont accès à Internet depuis leur domicile. Entre 2010 et 2011, le pourcentage de foyers équipés d’une connexion a augmenté de 14 %. Fin 2011, un tiers (600 millions) des 1,8 milliard de foyers recensés dans le monde disposaient d’un accès à Internet.

C’est en Asie (de 418 millions en 2007 à plus d’1 milliard en 2012), en Afrique (de 34 à 140 millions), en Amérique latine (de 110 à 236 millions) et au Moyen-Orient (de 20 à 77 millions) que la progression du nombre d’internautes a été la plus forte.

L’Europe a également connu une croissance importante, passant de 322 à 501 millions. Déjà très élevé en 2007, le nombre d’internautes aux États-Unis n’a que faiblement augmenté sur 5 ans (+17%) pour atteindre 273 millions sur une population globale de 313 millions d’habitants.

C’est donc en Asie que se trouve plus de la moitié des Internautes (53,8%) suivie de l’Europe (16,1%), l’Amérique latine (11,3%), l’Afrique (9,6%), le Moyen-Orient (5,2%) et l’Amérique du Nord (3,6%).

6 milliards d’abonnement mobiles

Dans son rapport publié le 11 octobre 2012, L’UIT précise que les abonnés à l’Internet haut débit mobile sont deux fois plus nombreux que les abonnés à l’Internet haut débit fixe. En effet, le nombre d’abonnements au cellulaire mobile a augmenté de plus de 600 millions dans le monde l’an passé pour atteindre un total de près de 6 milliards, soit 86 abonnements pour 100 habitants. Cette hausse est due en grande partie aux pays en développement, malgré un ralentissement de la croissance sur ces marchés. « A elle seule, la Chine compte 1 milliard d’abonnés, et l’Inde devrait elle aussi atteindre la barre du milliard en 2012 », relève l’UIT.

L’agence spécialisée de l’ONU note également que l’essor des smartphones et des tablettes à un prix abordable sur les grands marchés émergents (comme les Brics : Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) aura une incidence significative sur le nombre d’abonnements en large bande mobile et sur le nombre d’internautes. En outre, conjugué à l’augmentation des applications vidéo mobiles, il contribuera à accélérer le passage du trafic vocal mobile au trafic de données mobile. « Il sera donc nécessaire de moderniser sensiblement les réseaux, d’offrir des débits plus élevés et de mettre à disposition davantage de fréquences, ce qui suppose des flux d’investissements durables dans le secteur », considère l’UIT.

Les utilités d’internet

Pour ce qui est les usages de l’Internet dans le monde, une étude commanditée par l’Internet Society, dresse un état des lieux particulièrement instructif. C’est auprès 10 000 internautes de tous les continents  que cette organisation a mené l’enquête.

On apprend que presque tous les interrogés (96%) ont accès au moins une fois par jour à l’Internet et que près de 90 % utilisent les médias sociaux, soit une augmentation de 10% depuis 2011. Le Web social et les réseaux ont donc encore de beaux jours devant eux.

On a demandé aux internautes comment on pourrait améliorer l’utilisation de l’Internet, et c’est la vitesse de connexion (73%), la fiabilité de la ligne (69%) et les tarifs de l’abonnement (68%) qui sont cités dans les premiers.

Les sondés ont quasi tous reconnus (98%) que l’Internet est essentiel pour leur accès à la connaissance et à l’éducation. Et même plus encore, 80% des interrogés ont même déclarés que l’Internet joue un rôle positif pour leurs vies individuelles. L’Internet, c’est le début du bonheur !

Cela va même plus loin que leur propre utilisation personnelle, car la plupart des internautes sont persuadés que l’Internet peut même aider à résoudre des fléaux tels que la mortalité infantile (63%), la santé maternelle (65%), le trafic d’humains (69%), ou encore les catastrophes naturelles (77%). Plus qu’un service à la personne, une vraie solution pour faire avancer le monde donc.

Les internautes considèrent majoritairement (83%) que l’accès à l’Internet est un droit de l’homme fondamental au même titre que la liberté d’expression. D’ailleurs, en juin 2012, l’ONU a reconnu le droit à la liberté d’expression sur Internet et engagé par la suite tous les Etats à promouvoir et à en faciliter l’accès. Une disposition que les internautes semblent partager et vouloir donc défendre, car 89% d’entres eux ont exprimé que l’Internet permet justement de garantir la liberté d’expression.

Ironiquement, seulement 30% de ces internautes sont conscients que la censure existe dans les pays comme la Chine, l’Arabie Saoudite, l’Egypte, l’Ouzbékistan, la Syrie… Malgré ce faible chiffre, une grande majorité ont convenus que trop de contrôle gouvernemental limiterait l’innovation, la croissance ou même plus simplement, l’accès à l’Internet.

Notis©2012


Étiquettes : , ,