POURQUOI CROIRE EN LA RÉSURRECTION?
Publication : 1 avril, 2018 > par Mary Mazur | Catégorie(s) : Croyances | Commentaire(s) (Pas de commentaire)

Après les traitements inhumains et son enterrement,  Jésus n’a pas simplement retrouvé un corps « réanimé » pour vivre comme avant, comme Lazare par exemple, qu’il avait rappelé à la vie. Ce dernier avait repris son existence et était mort une seconde fois. Jésus, lui, mort sur la croix, a « passé la mort », pour rentrer dans la vie éternelle.

Foi chrétienne

La résurrection de Jésus d’entre les morts est le cœur du système chrétien (1 Corinthiens 15: 14ff). S’il n’y avait pas eu de résurrection, le christianisme aurait été « un canular » et une perte de temps pour ses adeptes.

Avec  le « passage » (qui signifie « pâques ») du Christ, il ne s’agit plus de revivre, de retrouver la vie d’avant la mort, mais d’entrer dans une vie nouvelle dont Jésus est le premier vivant.

Croire en la résurrection de Jésus, c’est croire aussi à notre propre vie éternelle, sous une forme encore inconnue, mais en sachant que nous serons toujours nous-mêmes.

La résurrection du Christ ouvre une brèche dans nos enfermements et dans nos morts. D’ailleurs, par de « petites résurrections », nous sentons déjà, dans l’existence quotidienne, que Dieu est toujours à nos cotés.

Si Jésus seul a vécu pleinement la résurrection, comme témoignent l’Évangile et l’Église, il invite tous les hommes dans ce mouvement de vie éternelle. Le chemin qu’a suivi Jésus durant sa vie et à travers sa mort, nous ouvre une porte que nous pouvons nous aussi franchi.

Portée biblique

Ceci étant, quelle est la signification de la résurrection de Jésus?

Premièrement, la résurrection est l’une des preuves majeures que Jésus-Christ est le Fils de Dieu. Paul a affirmé que le Christ est «déclaré être le Fils de Dieu par la résurrection des morts « (Romains 1: 4).

Deuxièmement, la résurrection de Jésus représente une assurance que nous pouvons avoir le pardon de nos péchés. Paul a soutenu: « Si Christ n’est pas ressuscité, notre foi est vaine; vous êtes encore dans vos péchés »(1 Corinthiens 15:17). L’inverse de l’affirmation de l’apôtre serait la suivante: si Jésus a été ressuscité, les péchés seront pardonnés lorsque nous obéirons à l’Évangile (Actes 2:38, 22:16).

Troisièmement, la résurrection dit au monde que le royaume de Dieu est gouverné par un souverain vivant. Le fondateur de l’Islam est mort et ses os dorment sur la terre. Mais le fondateur du christianisme – soixante ans après sa mort – apparut à Jean sur l’île de Patmos et dit: «Je suis le premier et le dernier, et le vivant; et j’étais mort, et voici, je suis vivant pour toujours « (Apocalypse 1: 17-18).

Quatrièmement, la résurrection de Jésus prouve que la mort physique n’est pas la fin de l’existence humaine. Dieu, qui donne la vie (1 Timothée 6:13), a le pouvoir de réanimer le corps humain. Le triomphe du Christ sur la tombe est pour nous la promesse que nous aussi serons ressuscités. C’est pourquoi Jésus est appelé «les prémices de ceux qui sont endormis» (1 Corinthiens 15: 20,23).

Cinquièmement, la résurrection du Seigneur a prévu la victoire ultime du christianisme sur tous ses ennemis. Dans le livre de l’Apocalypse, Jésus est représenté comme un agneau qui avait été tué, mais se tenait à nouveau debout (5: 6). Ce même Seigneur était « le lion de la tribu de Juda » qui avait vaincu ses ennemis (5: 5). Les chrétiens aussi surmonteront à la suite du sacrifice de l’Agneau et de la victoire sur la mort (Apocalypse 12:11).

Conclusions

La résurrection de Jésus Christ  devrait nous rappeler constamment les merveilleuses vérités bibliques. Il faut honorer la victoire de la vie sur la mort – pas une fois par an, mais chaque jour!

Joyeuses Pâques à tous.

Notis©2018


Étiquettes : , , , ,