MARIAGE A LA SAINT VALENTIN
Publication : 12 février, 2018 > par Sidney Usher | Catégorie(s) : Economie | Commentaire(s) (Pas de commentaire)

Traditionnellement la Saint Valentin est un moment où les gens s’échangent des sentiments d’amour et d’affection. Il n’est donc pas surprenant que beaucoup de gens choisissent « ce moment » comme date de leur mariage.

Cependant, une étude récente a découvert que 18 à 36% des mariages célébré le jour de la fête de Saint Valentin débouche rapidement sur un divorce.

Selon cette étude, ce n’est pas la date elle-même qui augmente le taux de divorce,  mais plutôt ce que le choix de cette date révèle sur le couple.

Popularité

Une équipe de l’Université de Melbourne a constaté que le 14 février, jour de célébration de la fête de St Valentin (accessoirement les 01, 02 et 03 du même mois) est inexplicablement l’une des dates les plus populaires de célébration de mariage.

Le 14 février, il est célébré jusqu’à cinq fois plus de mariages que les autres jours ordinaires.

Les données parues dur le site BelfastLove montrent que, de 1995 à 2013, la Saint Valentin est le neuvième jour le plus populaire en matière de célébration du mariage : A Melbourne plus de 27.000 couples auraient dit «oui» ce jour-là au cours des 19 dernières années.

Plusieurs études précédentes ont exploré tous les facteurs qui pourraient contribuer au divorce, mais c’est la première fois, selon le Dr Jan Kabatek et le professeur David Ribar, auteurs de l’étude, qu’une recherche est exclusivement consacrée aux dates de célébration du mariage.

Profil

L’équipe dirigée par les deux universitaires a constaté que les couples qui se marient à des dates ordinaires sont motivés par les liens forts de leurs relations et leur compatibilité, comparativement aux couples qui, eux, se marient à des dates spéciales.

«Les gens qui se sont mariés à des dates spéciales, st valentin, notamment, sont généralement des gens qui ont été mariés avant et ont déjà eu des enfants », a déclaré le professeur Ribar. «Nous avons également constaté que les conjoints qui se sont mariés à des dates spéciales étaient moins semblables ou proches, en termes d’éducation et d’âge, que les conjoints qui se sont mariés à des dates ordinaires », a  déclaré le Dr Kabatek. «Nous avons également constaté que les épouses qui se sont mariées à la Saint Valentin étaient souvent enceintes le jour de leur mariage, comparativement à celles qui se sont mariées à des dates ordinaires », a-t-il ajouté.

Les chercheurs concluent que ce n’est pas la date elle-même qui augmente la vulnérabilité d’un couple, mais plutôt ce que le choix de la date révèle sur le couple.

Divorce

Les données démographiques récentes montrent que ces dernières décennies, partout, le nombre de mariages ne cesse de diminuer, alors que le nombre de divorces augmente.

Une autre étude récente a révélé que les taux de divorce semblent atteindre leur pic peu après les vacances d’été et d’hiver. Cette tendance saisonnière du divorce peut-être dû au fait que les couples remettent à plus tard l’idée d’une séparation après les périodes qui sont normalement importantes pour la famille. Le stress (fardeau financier) de ces périodes peut mettre un mariage à rude épreuve, en particulier lorsque les vacances ne parviennent pas à la hauteur des attentes, selon les scientifiques qui ont mené l’étude.

Université de Washington a constaté que les divorces atteignent les sommets en Mars et Août, les périodes après l’hiver et les vacances d’été. Le pic du mois de mars est peut-être un effet retardé de la pression (financière) des vacances de Noël.

Notis©2018


Étiquettes : , , , , , , ,