LE « REMÈDE » DE MARVIN GAYE
Publication : 27 janvier, 2018 > par Mary Mazur | Catégorie(s) : Culture, Santé | Commentaire(s) (Pas de commentaire)

Si vous souhaitez mettre un peu de « chaleur » dans la chambre à coucher, songez à y répandre la musique de Marvin Gaye, surtout son tube planétaire de 1983, « Sexual Healing ». Après plusieurs expérimentations autour de ce genre de morceau, la recherche est parvenue à la conclusion qu’une chanson « sexy » aiguise le touché de l’auditeur.

Selon des chercheurs, l’émotion tactile suscitée par l’agencement particulier de notes et paroles musicales aurait joué un rôle clé dans l’évolution de l’espèce humaine. En effet, c’est en écoutant de la musique « marvinienne » que beaucoup d’individus se sont accouplés.

La perception tactile

Des chercheurs de l’Institut Max Planck pour les sciences cognitives à Leipzig, en Allemagne, ont constaté que le toucher est perçu différemment selon la musique écoutée. Le professeur Tom Fritz, coordinateur de l’étude, a déclaré: «Nous avons observé que la façon dont nous recevons la musique influe sur notre perception du monde qui nous entour ».

Pour comprendre l’effet des musiques sexy sur le comportement des êtres humains, les chercheurs ont utilisé un robot. Les participants ont placé leur avant-bras à travers un rideau pour ne pas savoir si leur membre était caressé par un robot ou un homme. Concomitamment leur chercheurs leur ont fait écouter plusieurs morceau de musique allant du «pas du tout sexy» à «extrêmement sexy».

Dans une des expériences, les participants ont pensé qu’ils étaient touchés par une personne, mais en réalité, ils étaient touchés par un robot.

Les résultats ont mis en évidence  le lien entre la sensualité de la musique et l’expérience tactile. En d’autres termes, la sensualité musicale a été transférée à l’expérience tactile.

Dans une autre expérience, les participants savaient qu’ils étaient touchés par un robot plutôt que par une personne. Mais, indépendamment de cette conscience, la musique a eu le même effet en ce qui concerne la sensualité du toucher.

Ces deux expérimentations montrent que les effets de transfert de la musique vers le toucher sont basés sur des mécanismes fonctionnels, plutôt que sur des fonctions imaginaires.

La technologie sociale

«La musique semble changer notre perception du toucher. Certaines fonctionnalités semblent être transférées de la musique au toucher » a déclaré le professeur Fritz.

Alors que les chercheurs ne savent pas pourquoi la musique sexy améliore le sens du toucher, ils ont la conviction ferme que l’expression émotionnelle des sons musicaux suit la même dynamique que l’expression émotionnelle avec le toucher. Par exemple, la musique triste est dans certains aspects traités dans le cerveau de manière similaire à un toucher triste, et une musique agressive à un contact agressif.

Des études antérieures ont déjà démontré les effets de transfert de la musique vers d’autres sens. Par exemple, les gens préfèrent voir des couleurs plus vives lorsqu’ils écoutent de la musique forte.

La relation de la musique au toucher a peut-être joué un rôle clé dans l’évolution sociale de l’homme en tant qu’espèce, car la préférence de la chanson peut avoir amené certains individus à s’accoupler.

Le professeur Fritz a ajouté: «Ces résultats illustrent également la pertinence évolutive de la musique en tant que technologie sociale».

Notis©2018


Étiquettes : , , , ,