LES RICHES SE TAILLENT LA PART DU LION
Publication : 23 janvier, 2018 > par Sidney Usher | Catégorie(s) : Economie | Commentaire(s) (Un commentaire)

La moitié de la population mondiale n’a perçu aucune part de toutes les richesses générées  à l’échelle mondiale, alors que 82% de ces richesses sont allées gonfler le compte des plus riches, révèle le rapport annuel d’Oxfam International. Parue le 22 janvier, le document sur l’inégalité a constaté que les milliardaires ont, en une année, augmenté leur richesse de 762 milliards de dollars, un montant largement suffisant pour mettre fin (sept fois) à « l’extrême pauvreté mondiale « , selon les experts de l’organisation caritative basée au Royaume-Uni.

« Système défaillant »
La veille de la publication du rapport, Winnie Byanyima, directrice générale d’Oxfam International, a dénoncé le fait que « les gens qui fabriquent nos vêtements, assemblent nos téléphones portables et les petits agriculteurs soient exploités pour assurer un approvisionnement régulier en biens bon marché et gonfler les profits des sociétés tenues par des investisseurs milliardaires ».

Selon la représentante d’Oxfam International cette situation d’inégalité extrême est le «symptôme d’un système économique défaillant».


L’année précédente s’est soldée par la plus grande augmentation de milliardaires dans l’histoire de l’économie moderne. Il y aurait aujourd’hui plus de 2 043 milliardaires dans le monde – dont 90% seraient des hommes – selon les données du Global Wealth Databook.
L’évasion fiscale, l’érosion des droits des travailleurs et l’automatisation sont les principales responsables de l’inégalité économique mondiale, selon Oxfam.
L’organisation a appelé tous les gouvernements du monde entier à œuvrer pour une plus grande redistribution de la richesse grâce à la mise en place d’une fiscalité équitable, des dépenses publiques à caractère social, les mesures tendant à l’élimination de l’écart salarial entre les sexes et l’instauration d’un «salaire minimum vital» pour les plus vulnérables.
« Capitalisme démoniaque »
Suite à la publication du rapport, des critiques se sont élevées, accusant l’organisation caritative, Oxfam, d’être «obsédé par les riches, plutôt que de se préoccuper de la situation des pauvres».
« Le capitalisme démoniaque est peut-être à la mode dans le monde occidental riche mais, le rapport ignore les millions de personnes qui sortent de la pauvreté grâce aux marchés libres », a déclaré Mark Littlewood, directeur général de l’Institut des affaires économiques basé au Royaume-Uni.
« Les gens plus riches sont déjà des gens très taxés – réduire leur richesse au-delà d’un certain point ne conduira pas à une redistribution ; cela détruira la richesse au profit de personne », a-t-il dit.
L’augmentation du salaire minimum entraînerait probablement des suppressions d’emplois, ce qui nuirait à ceux qu’Oxfam a l’intention d’aider, a ajouté M. Littlewood.
Le précédent rapport sur l’inégalité a révélé que huit hommes, dont Bill Gates et Michael Bloomberg, possèdent autant de richesses que 3,6 milliards de personnes.

Notis©2018


Étiquettes : , , ,