LE POUVOIR DES YEUX
Publication : 31 mai, 2017 > par Mary Mazur | Catégorie(s) : Management | Commentaire(s) (Un commentaire)

Parler face-à-face et les yeux dans les yeux est le meilleur moyen de faire passer ou comprendre un message. Les discussions au téléphone ou par courriel s’oublient facilement, faute de contact visuel, selon un nouveau rapport réalisé par une équipe composée de chercheurs Français et Finlandais. L’importance du message visuelle a été démontrée par ailleurs et par plusieurs étude antérieures. Cependant, – et c’est l’intérêt de cette étude-ci – c’est la première fois que des chercheurs expliquent pourquoi les yeux font la différence.

L’objet du regard

Être confronté à une paire de globes oculaires rend l’objet de la conversation encore plus intéressant. Porter le regard à l’intérieur des yeux de l’autre, aide à rentrer directement en contact avec l’information qu’il veut ou n’arrive pas à faire passer.

En claire, le contact des yeux permet d’avoir accès à la pensée. Les yeux constituent la clef qui permet d’ouvrir une porte infranchissable. Voilà qui explique citation populaire selon laquelle les yeux sont « les fenêtres de l’âme ».

Des recherches antérieures ont constaté que la vue d’une paire d’yeux est une source d’excitation qui aide à mieux mémoriser une information. La nouvelle recherche montre que le contact avec les yeux apporte plus que la mémoire. En effet, en plus de rendre l’information plus mémorable, nous agissons plus gentiment et plus honnêtement quand des yeux se portent sur nous.

«Le contact visuel est une des clés du développement des représentations sociales. Le contacte par les yeux améliore la compréhension de l’information », a affirmé Laurence Conty, Professeur de l’Université de Paris X (France). Le même effet se produit quand les yeux sont imprimés sur un support physique (affiche, mur, photo…) ou provient d’un écran fixe ou portable.

Les chercheurs notent que les bébés ont une préférence pour les gens qui les regardent droit dans yeux, par opposition à ceux qui portent leurs yeux ailleurs. Le regard est un des canaux de communication précoces entre la mère et son petit chez la plupart des mammifères primates. Cela montre, écrit Laurence Conty, que la « capture de l’attention par le contact des yeux est innée »

La source de vérité

Le regard par déduction est le reflet de ce qui se passe à l’intérieure. Nos yeux parlent de nos sentiments, de nos approbations ou réprobations, de nos envies et passions, de droiture ou de fourberie, d’attraction ou de répulsion.

Il est presque impossible, de déguiser un regard de haine ou de mensonge, de dissimuler le vrai caractère d’un regard. L’œil donne la vie au visage, c’est lui qui permet le contact entre plusieurs esprits. C’est l’agent de transmission de la pensée. Pour qu’un regard dégage véritablement de l’énergie, de la franchise et de la sympathie, il faut que l’on éprouve réellement ces sentiments.

Le psychologue Paul Ekman a distingué entre les sourires qui représentent le bonheur authentique (les sourires de « Duchenne ») et les faux sourires qui pourraient être utilisés pour feindre le bonheur ou couvrir une autre émotion. La clé pour détecter un faux sourire d’un vrai réside dans les yeux. Ils s’illuminent avec un vrai sourire, dit-il.

Les yeux sont l’une des armes les plus efficaces à la disposition des animaux que nous sommes. Ils peuvent à eux seuls captiver, exciter, convaincre et tuer.

Cependant, les yeux ne disent pas tout. Un menteur est supposé ne pas regarder sa victime dans les yeux, mais la recherche sur les signaux non verbaux montre en effet qu’un menteur patenté s’engage d’avantage dans le contact visuel. L’explication est que le menteur tente de convaincre de sa bonne foi en usant d’un « excès » de contact visuel, pour faire paraitre vrai.

Reste que l’’aventure humaine commence par la rencontre entre deux paires d’yeux, elle prend fin avec la perte de ce regard.

Notis©2017


Étiquettes : , , , , ,