LA MALCHANCE DU VENDREDI 13
Publication : 13 octobre, 2017 > par Mary Mazur | Catégorie(s) : Economie, Santé | Commentaire(s) (Pas de commentaire)

Les livres comptables de tous les assureurs du monde entier montrent que le vendredi 13, quel que soit la période de l’année où il tombe,  est un jour de « malchance » pour les automobilistes superstitieux. Cette journée est généralement marquée par une augmentation anormale des collisions sur les routes. Selon les assureurs, cette augmentation est de 13%, mystérieusement.

«La superstition séculaire » qui entoure le vendredi 13 est donc une réalité pour certains pilotes d’engins à moteur. Ce constant constat fait suite à l’analyse d’une base de données cumulées sur une période de dix années.

 « Bien entendu, il ne s’agit pas de créer une psychose ou une crise de la « phobie du vendredi treize » – peur du vendredi 13 – parmi la population. La publication de ces chiffres a pour objectif de contribuer à encourager les gens à prendre des précautions supplémentaires pendant cette journée », dit un assureur.

Lire aussi : Deux tiers des accidents mortels du travail sont liés à la route

Lire aussi : Le sms au volant

D’autres recherches commanditées par le corps des assureurs a révélé que près de deux tiers des personnes (63%) admettent tenir comme fer  aux croyances superstitieuses, mais seulement un quart d’entre eux (26%) croient que le vendredi 13 est bel et bien un jour de malchance. La moitié de la population admet l’utilisation de l’expression «toucher du bois» pour éviter que de mauvaises choses leur arrivent, alors que les deux cinquièmes (43%) disent éviter de marcher sous une échelle et plus d’un sur trois (36%) d’ouvrir un parapluie à l’intérieur d’une maison.

Quand aux pilotes, près d’un sur dix (9%) ont dit qu’ils gardent un « gbasse », « gri-gri » ou « talisman » dans leur voiture. Enfin 5% ont dit qu’ils croient qu’une crotte d’oiseaux sur leur voiture est un bon présage.

 Notis©2015


Étiquettes : , , , , ,