« LA NOUVELLE GÉNÉRATION » DE CARTES DE CREDIT
Publication : 1 septembre, 2017 > par Sidney Usher | Catégorie(s) : Finance-Comptabilité | Commentaire(s) (Un commentaire)

Mastercard, une société bien établie dans l’industrie des paiements,  apporte une couche supplémentaire à la sécurité des cartes de crédit. Ce que la société a décrit comme « la nouvelle génération » de cartes de crédit intègre la technologie biométrique.

La nouvelle carte dispose d’un petit capteur d’empreinte carrée que son titulaire peut utiliser pour confirmer son identité lors d’une opération commerciale. Le système est configuré lorsque la carte est émise par la banque ou le fournisseur de services financiers. L’empreinte digitale est cryptée et sauvegardée dans le stockage de la carte, de même que le code PIN.

Le fonctionnement

Lorsque vous êtes prêt à acheter quelque chose dans un magasin, vous insérez la carte dans le lecteur comme d’habitude. Au lieu d’entrer votre code PIN, vous placez votre doigt sur le capteur d’empreinte digitale pour vérifier votre identité.

Si les informations d’identification correspondent, la transaction sera approuvée et finalisée. C’est un processus plus rapide et plus sécurisé que l’utilisation d’un code PIN. Avec cette carte vous n’aurez plus à retirer votre main de la carte afin que le lecteur puisse lire le code Pin. Par conséquent, pas d’oubli possible de la carte que les voleurs ne pourront pas la retirer du lecteur PIN.

Ce nouveau dispositif, incluant la technologie biométrique, serait grandement utile pour sécuriser encore plus les paiements sans contact. Pour l’instant, avec la nouvelle carte, les paiements ne sont autorisés qu’avec un lecteur, ce qui permet aux criminels d’utiliser des cartes volées pour faire de petits achats.

La prochaine étape et le nouveau défit de la technologie des paiements consistera à réaliser une version de carte biométrique sans contact avec un lecteur numérique. Il suffira alors d’appuyer sur un capteur pour acheter un objet.

Les avantages

Même avec ou sans support et/ou sans contacts, la nouvelle technologie introduite dans les carte de crédit offre une longue liste d’avantages. Mastercard prétend que les cartes de paiement biométriques réduiront la fraude et rendront les transactions plus sûres.

La société affirme également que les détaillants bénéficieront d’une fidélisation accrue de leurs clients qui adopteront facilement la nouvelle carte.

Pour le client, les paiements deviendront plus rapides et plus sécurisés. Il n’est pas nécessaire de mémoriser les codes PIN et il sera plus difficile pour les voleurs de cartes de proliférer.

« Les consommateurs sont de plus en plus en contacte avec la commodité et la sécurité de la biométrie (…) Qu’il s’agisse de déverrouiller un smartphone ou de faire des achats en ligne, l’empreinte digitale contribue à offrir plus de commodité et de sécurité. Ce n’est pas quelque chose qui peut être volé ou répliqué. L’intégration de la technologie biométrique aidera les détenteurs de « la nouvelle génération » de carte à vivre tranquillement leur vie, sachant que leurs paiements sont protégés », a déclaré un responsable des risques et sécurité des entreprises de Mastercard.

Les failles

Les experts en cybersécurité ont bien accueilli la nouvelle carte, mais ont averti qu’elle n’est pas infaillible. En effet, les capteurs d’empreintes digitales peuvent être détournés à l’aide d’une falsification des empreintes laissées par le client sur les objets touchés et non achetés. Bien qu’ils éliminent le problème d’oublie des codes PIN ou l’utilisation des nombres à faible sécurité, une fois qu’elles ont été volées, les empreintes pourraient provoquer encore plus de désastre que le vol d’un code Pin. En effet, il est impossible de modifier ou réinitialiser une empreinte digitale si cette base de données précieuse tombe dans les mains des cybercriminels.

Mastercard et Absa Bank commenceront maintenant à offrir la nouvelle carte aux clients. D’autres épreuves seront entamées en Europe et en Asie plus tard cette année avant l’ouverture de la grande disponibilité. Les cartes fonctionnent avec tous les lecteurs ENV existants, donc seront acceptées presque universellement.

La carte de crédit biométrique est encore dans une phase expérimentale, notamment en Afrique du sud. Son déploiement mondial sera effectif d’ici la fin de l’année prochaine.

Notis©2017


Étiquettes : , , ,