LE CRI DU CŒUR DE NWANKWO KANU
Publication : 2 juillet, 2017 > par Mary Mazur | Catégorie(s) : Droit humanitaire, Santé, Sport | Commentaire(s) (Pas de commentaire)

« La mort subite de Tiote n’est pas la première du genre. Nous avons perdu Marc-Vivien Foe. Il est mort et rien n’a été fait. Tiote est parti et rien n’est encore fait », a déclaré Nwankwo Kanu.

Dans une entrevue diffusée sur les chaines de la BBC, l’ancien capitaine des « Super Eagles », l’équipe nationale de football du Nigéria, a dit espérer que la mort brutale et précoce du footballeur ivoirien, Cheick Ismaël Tiote, soit le déclic pour agir contre les problèmes cardiaques en Afrique.
Un problème énorme
« Il est temps de régler les problèmes liés au cœur sur le terrain », a insisté Nwankwo Kanu, qui sait de quoi il parle, puisqu’il a été directement confronté à des problèmes cardiaques au cours de sa carrière. Il a été obligé de mettre une parenthèse de neuf mois à sa carrière professionnelle tout juste après avoir remporté l’or aux jeux olympiques de 1996. Cette décision fut prise à la suite d’un défaut cardiaque découvert par les médecins de son club italien, Inter Milan.


Nwankwo Kanu a été autorisé à reprendre sa carrière après une opération réussie dans l’Ohio aux États-Unis. Puis, il a eu une autre intervention cardiaque en 2014.
Kanu, qui a également joué pour l’Ajax Amsterdam et Portsmouth, prévoit de construire un hôpital de cardiologie d’une valeur de plus de 17 millions de dollars à Abuja, au Nigeria. Dans cette lancée, il voudrait créer des hôpitaux similaires dans l’est, le nord et en Afrique australe.
« Un homme ne peut pas tout faire. J’ai contacté des amis afin que nous puissions faire quelque chose pour sensibiliser les gens et essayer d’aider les enfants en Afrique », a déclaré le footballeur nigérian.
« Ce qui est arrivé à Tiote est une leçon pour nous tous. Nous ne pouvons pas rester comme ça les bras croisés. Nous devrions en parler davantage, l’information doit circuler, car le problème est énorme », a-t-il ajouté.

Cheick Ismaël Tiote, âgé de 30 ans, est mort le 05 juin 2017, après s’être effondré sur le terrain d’entrainement de Beijing Enterprises, un club de football chinois où il venait de débarqué.

Un problème de fonds
Le rêve de Kanu « est de construire un hôpital, non seulement au Nigéria, mais aussi dans au moins quatre autres pays africains. Mais, les fonds ont été et sont le problème. Si nous passons cette barrière nous pourrions le faire. Cela aidera beaucoup, car pour l’instant nous avons pris en charge les enfants vivant aussi bien en Afrique qu’en Inde et ça coûte Cher ».
La fondation dénommé « Kanu Heart Foundation » a, en effet, facilité 538 opérations réussies en Angleterre, en Inde, au Nigeria et en Israël. Le bureau de la fondation établi à Lagos, au Nigeria, reçoit de huit à dix appels par jours des personnes qui cherchent de l’aide pour traiter leurs problèmes liés au cœur.

Enitan Adesola, étudiant à l’université de Lagos, est l’un des premiers bénéficiaires de l’aide offerte par Kanu. Il a tenu à exprimer sa reconnaissance dans ces termes : « Je dois le remercier beaucoup pour avoir pris une grande décision pour m’aider, parce que vous ne pouvez pas tout simplement aider quelqu’un que vous ne connaissez pas. Monsieur Kanu a agi comme un père pour moi, comme une mère, il a été génial. Je suis vraiment reconnaissant. »
Pour augmenter les fonds pour son projet hospitalier, Kanu a récemment rassemblé ses coéquipiers de l’Ajax, Inter Milan, Arsenal et Portsmouth afin d’organiser deux matchs de charité à jouer à Lagos et à Johannesburg avant la fin de l’année.

Notis©2017


Étiquettes : , , , , ,