LE POIDS DU SECRET
Publication : 4 octobre, 2015 > par Sidney Usher | Catégorie(s) : R.H., Santé | Commentaire(s) (Un commentaire)

Certains secrets doivent être tus pour préserver l’unité familiale et garantir la paix sociale. C’est, du moins, ce que conseillent les anciens. Mais, cette conception est remise en cause par une équipe de chercheurs du Columbia Business School qui soutient que le fait de garder le secret sur un passé trouble exerce non seulement un stress émotionnel, mais aussi engendre des dommages physiques. En d’autres termes, garder un secret est similaire à porter un poids physique qui peut saper l’énergie morale et physique. Le secret préoccupe d’autant plus l’esprit que plus on y pense plus on utilise les ressources intellectuelles normalement destinées à la motivation personnelle.

Le secret préoccupant

«Être préoccupé par un secret au travail peut être démotivant», a déclaré Michael Slepian, co-auteur de l’étude. «Le fardeau du secret peut rendre les choses autour de vous paraître plus difficile et si vous êtes moins motivés pour relever ces défis, vos performances professionnelles pourraient en pâtir», a-t-il ajouté.

Dans le cadre de l’étude, les scientifiques ont effectué une série d’expériences pour évaluer les effets que les secrets avaient sur la capacité d’un sujet à juger la pente d’une colline. Ceux qui ont dit que leurs secrets les préoccupaient ont jugé la colline plus raide qu’elle ne l’était réellement. «Ceci est le même genre de résultat que nous obtenons lorsque les gens portent des charges physiques plus lourd. Ils voient le monde du mauvais côté, c’est-à dire plus difficile avec des interdictions extrémistes « , a ajouté Slepian.

Le secret préoccupant c’est celui qui occupe l’esprit tous les jours et peut être lié à des questions qui altèrent gravement la vie quotidienne, comme l’argent, l’orientation sexuelle ou un problème de santé, selon les chercheurs.

Le linge sale

Selon l’étude, l’une des meilleures façons de retrouver le sourire et donc la productivité au travail, consiste à se décharger de ce fardeau. Mais, les chercheurs précisent dans leur étude que cela ne signifie pas que vous devriez aérer immédiatement ou laver votre linge sale sur la place publique. En effet, il est important de se rappeler que révéler le secret à la mauvaise personne pourrait faire plus de dégâts que du bien.

commérage au bureau

Pour ceux qui sont sans confidents, l’utilisation de lignes téléphoniques anonymes ou numéros verts est un bon moyen de révéler un secret assaillant, tout en gardant son identité secrète.

L’autre option, si vous ne voulez pas dévoiler à haute voix un secret, consiste tout simplement à l’écrire. Par exemple, l’affichage sur une carte en ligne ou sur un site web qui partage les informations de manière confidentielle.

Si vous n’êtes pas un média-socialiste, c’est-à-dire ces gens qui sont les premiers à vendre la mèche, à transmettre des informations confidentielles sur les réseaux sociaux, il vous suffit de tenir manuellement un journal personnel.

Dans tous les cas, les avantages physiques et psychologiques seront immédiats. Comme quoi le secret asservi et l’écrit libère.

Notis©2015


Étiquettes : , , , , ,