LA TECHNOLOGIE TUE L’ECOLE, SELON L’OCDE
Publication : 17 septembre, 2015 > par Mary Mazur | Catégorie(s) : NTIC | Commentaire(s) (Un commentaire)

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a rendu publique, le 15 septembre 2015, son rapport sur l’impact de la technologie dans les salles de classe. Il en ressort que l’introduction massive des ordinateurs dans les salles de classe à travers le monde n’a pas amélioré sensiblement les résultats scolaires. Au contraire, la technologie aurait nui à la performance scolaire.

« Aucune amélioration notable »

Les experts de l’OCDE ont constaté que dans les trois quart des écoles qui ont choisi l’informatique comme l’outil de base, il n’y a eu aucune amélioration notable des résultats scolaires. En revanche, dans les écoles très performantes –surtout en Asie– où les smartphones et les ordinateurs sont devenus une partie intégrante de la vie quotidienne de la population, la technologie est moins répandue dans les salles de classe. Par exemple en Corée du Sud et à Hong Kong, les étudiants utilisent des ordinateurs à l’école en moyenne pendant 10 minutes par jour. Alors qu’en Australie, Grèce et Suède, le temps moyen d’utilisation des gadgets électroniques dans les classes est respectivement  de 58 minutes, 42 minutes et 39 minutes.

écolentis02

Dans l’avant-propos du rapport, Andreas Schleicher, directeur du département éducation de l’OCDE a déclaré : « Là où les ordinateurs sont utilisés dans les salles de classe, leur impact sur la performance des élèves est au mieux mitigé. Les étudiants qui utilisent des ordinateurs très souvent à l’école le font de la pire façon. Puisque dans la plupart des résultats, aussi bien en contrôle du milieu et la démographie sociale, ne sont pas encourageant. »

« La vraie contribution »

enfantnumerikLe rapport a mesuré l’impact de l’utilisation de la technologie à l’école sur les résultats d’essais internationalement reconnus ainsi que d’autres examens de mesure des compétences numériques.

Il a constaté que les systèmes éducatifs qui ont beaucoup investi dans les nouvelles technologies de l’information et des communications, n’ont enregistré « aucune amélioration notable » dans les résultats, dans les domaines de la lecture, les mathématiques ou les sciences.

Pour autant l’OCDE ne veut  pas que les ordinateurs soient bannis des salles de classe. Il a exhorté les écoles à travailler avec les enseignants afin de transformer la technologie en un outil plus puissant dans les salles de classe et développer des logiciels plus sophistiqués pour une meilleure expérimentation de la simulation, les médias sociaux et les jeux didactiques.

« La vraie contribution des NTIC à la performance dans l’enseignement et l’apprentissage est encore réalisable », conclu le rapport.

Notis©2015

Sources: OCDE


Étiquettes : , , ,