LES CLEFS D’UNE BOUTIQUE EN LIGNE
Publication : 6 septembre, 2015 > par Sidney Usher | Catégorie(s) : Management | Commentaire(s) (2 commentaires)

Ouverture sur le monde 24/24h, clientèle internationale, absence de frais de constitution et de capital social, publicité et communication de moindre coût … Les avantages d’une boutique en ligne sont indéniables. Mais, sur internet, la concurrence est rude et les boutiques en ligne n’échappent pas à cette contrainte. En effet, les acheteurs en ligne sont exigeants, car les offres foisonnant, ils ont la possibilité de comparer les prix et aller voir ailleurs.

Par conséquent, pour qu’une boutique prospère en ligne, il faut qu’elle soit concurrentielle, grâce, notamment, à la proposition originale de produits, des prix de vente très compétitifs. Ensuite, il faut gagner la confiance des clients, ce que facilitera une logistique sans faille dans le traitement des commandes, la gestion des stocks, le suivi des colis, le service après-vente. Enfin il faudra garantir la sécurité des paiements.

OnlineStore01

Outre ces aspects techniques, il existe aussi des astuces que seules les personnes qui ont fait fortune ou échoué dans la vente sur internet -via une boutique en ligne- savent. Voici quelques-unes :

  1. La motivation

Une fois que votre boutique est installée sur le web, ne vous attendez pas à vendre des milliers d’articles dès la première année d’exercice. Comme dans la réalité, soyez prêt au sacrifice des premières années. Travaillez gratuitement dans un premier temps, assurez-vous que vous appréciez ce que vous faites. Quantifiez correctement le temps du démarrage de sorte à pouvoir vous rémunérer raisonnablement quand la boutique générera suffisamment de cash-flow.

  1. La communauté en ligne

Si vous vendez, par exemple sur la plate-forme eBay, cherchez à comprendre ce que les acheteurs attendent. Il y a sur ce marché 18 millions d’acheteurs qui ont une longue tradition des commentaires en ligne. Les commentaires et forums sont une mine d’informations à laquelle vous devriez vous familiariser.

Lire aussi : Réussir dans le numérique

Lire aussi : L’art de vendre

  1. La gestion financière

La plupart des entreprises échouent dans les trois premières années pour exactement la même raison : le manque de liquidité. Gardez une trace des factures réglées et dues. Faire un plan prévisionnel des recettes sur au moins trois mois. Si vous devez emprunter de l’argent, le faire avant que l’urgence ne s’impose.

  1. L’assistance

Lorsque vous démarrez une entreprise, la première chose qui vient à l’esprit c’est d’attirer et satisfaire des clients. Mais il y a un tas d’autres trucs qui vont avec, comme la façon dont il faut calculer la TVA. Faites une chose bien et soyez assez bon pour tout le reste. Cela signifie compter sur les spécialistes comme les avocats et les comptables. Derrière tout business, il y a le show (le prix) mais aussi toute une procédure et une paperasse auxquelles vous n’êtes pas forcément habitués et qui risque de plomber vos talents d’entrepreneur.

  1. Les réseaux

Il y a sur la toile et autour de vous de solides réseaux d’entrepreneurs toujours serviables pour donner des conseils. Vous pourriez vous sentir, seul surtout au début. Mais,  il y a d’autres personnes dans la même position. Vous avez juste à aller en ligne et en une demi-heure, vous allez trouver des gens merveilleux.

Lire aussi : La protection du nom de domaine

  1. La collaboration

Vous avez le choix de travailler avec quelqu’un d’autre ou de le faire seul. L’idéal est d’avoir un collaborateur, une personne qui partage vos idées ainsi que le fardeau qui va avec. Mais encore faut-il un accord écrit dès le départ, disant notamment: «Voilà ce que nous allons faire si tout va mal ».

Notis©2015


Étiquettes : , , , , ,

Articles similaires.