LA MUTATION DES PRATIQUES ET NORMES PROFESSIONNELLES
Publication : 9 août, 2015 > par Mary Mazur | Catégorie(s) : R.H. | Commentaire(s) (Un commentaire)

Au cours des deux dernières décennies, la façon de travailler a profondément changé dans tous les secteurs d’activité. Ce mouvement général est toujours en marche, car les pratiques professionnelles sont continuellement mises au rebut et automatiquement remplacées par de nouvelles normes. Ce changement profond et rapide s’opère sous la pression des nouvelles technologies et des nouvelles revendications sociales. Voici trois piliers du monde du travail qui, devenus obsolètes, ont laissé la place à des nouvelles règles de travail.

*La mobilité

Désormais,  il n’est pas nécessaire de se déplacer d’un bureau à l’autre, d’un service à un autres, d’un département à un autre, car -grâce aux nouvelles technologies- le travail peut se faire où que vous soyez, partout dans le monde. Il n’est plus commun de connaître les noms et visages de ses collègues ; leur adresse e-mail est largement suffisante. Ainsi, il arrive qu’un salarié ne sache pas l’identité physique se son supérieur hiérarchique, parce que ce dernier pourrait être situé dans un autre pays, à quelques fuseaux horaires de là.

*La durée du travail

Le 8 à 5 ou le 9 à 5 n’a plus lieu d’être. Il a été remplacé par le 24/7. Ce changement implique une disponibilité permanente des travailleurs. Cette disponibilité est une réalité dans les secteurs d’activité dominés par l’urgence. Mais, la présence en ligne, le simple fait d’être connecté, de vérifier  les emails au lit, de travailler sur des documents dans un train, notamment, sont des nouvelles habitudes qui montrent que la disponibilité est devenue une seconde nature que partage tous les travailleurs du monde entier.

*La séparation vie privée-vie professionnelle

Le principe de l’équilibre entre la vie familiale et la vie professionnelle est devenu obsolète. Les deux sphères ne sont plus distinctes et séparées.  Aujourd’hui, pour le meilleur ou pour le pire, la ligne entre la vie privée et le travail a presque entièrement disparue. Le dicton populaire « vous ne travaillerez pas UN jour, mais TOUJOURS », est une réalité surtout « si vous êtes passionné par ce que vous faites ».

Lire aussi : La confusion

La concurrence, l’évaluation permanente des capacités professionnelles ont fait que le lieu du travail est aussi (si non plus) important que la maison. Autant dire que la (con)fusion est complète entre le travail et la vie privée. Le travailleur moderne a désormais une seule vie et ses choix sont conditionnés par les valeurs et sa contribution professionnelle.

Les conseils pour débutant

Les jeunes travailleurs entrent dans un monde qui est différent de celui que leurs parents ont connu. Les mutations profondes du monde du travail impliquent de nouvelles approches et stratégies pour ne pas être poussé à la marge (pour ne pas dire la sortie). Voici quelques conseils pour éviter des erreurs de débutant :

changing02

*Prenez le temps de connaître vos forces et faiblesses et comprendre le genre de travail que vous aimez. Cette prise de conscience vous permettra de prendre de l’avance sur vos concurrents. Vous avez peu de chance de réussir dans un domaine que vous ne connaissez pas d’avance.

*Élargissez votre expérience dès le début. Il est bon d’être un expert dans un domaine spécifique, mais il est aussi important de diversifier vos compétences dès le début de votre carrière. Cela donnera plus de valeur dans l’entreprise et plus de perspectives à votre carrière.

*Vos choix initiaux d’emploi ne doivent pas limiter l’accès plus tard dans votre carrière à d’autres types de rôles disponibles. Lorsque vous êtes débutant, explorez toutes vos options. Ne pas exclure une opportunité qui pourrait vous intéresser, tout simplement parce qu’elle ne semblerait pas correspondre à votre vision ultime de carrière.

Notis©2015


Étiquettes : , , , , , ,