LES MYTHES SUR LE LEADERSHIP
Publication : 10 août, 2015 > par Sidney Usher | Catégorie(s) : Croyances, Management | Commentaire(s) (Pas de commentaire)

Les gens n’arrivent pas à découvrir et exploiter leur potentialité pour devenir de vrais leaders. Généralement, ce sont les fausses impressions qui les empêchent de capitaliser leurs qualités intrinsèques. Pour sortir de cette «prison» il est impératif d’identifier et dissiper les mythes (les plus courants) qui entourent le leadership.

# «Tout le monde peut être un leader»

Ce n’est pas vrai.

Beaucoup de cadres ne disposent pas de la connaissance de soi ou de l’authenticité intrinsèque nécessaire pour avoir le leadership. La connaissance de ses qualités intrinsèques n’est que l’aspect nominal de l’équation. Les individus doivent aussi vouloir être des leaders, et de nombreux employés talentueux ne sont pas intéressés à assumer une telle responsabilité. D’autres préfèrent consacrer plus de temps à leur vie privée qu’à leur travail. Après tout, il n’y a pas que le travail dans la vie. En outre, on peut être heureux dans le travail sans forcément occuper le fauteuil du patron.

# «Un Chef produit des résultats»

Ce n’est pas toujours vrai.

Si les résultats constituaient le critère du bon leadership, le recrutement des dirigeants serait facile. Dans tous les cas, la meilleure stratégie serait de proposer sa candidature à la tête d’une entreprise ou une organisation avec les meilleurs résultats.

stevejob

Lire aussi : Maximes pour leaders

Mais de toute évidence, les choses ne sont pas aussi simples. Dans les entreprises ayant un monopole ou quasi-monopole sur le marché local, le montant du chiffre d’affaires importe peu. De même, il arrive que certaines entreprises bien dirigées ne produisent pas nécessairement des résultats, en particulier à court terme.

# «Les gens qui arrivent au sommet sont des leaders»

Pas nécessairement.

La perception erronée la plus persistante est que les gens en position de leadership sont des leaders. En effet, les gens peuvent atteindre le sommet parce qu’ils ont pris l’ascenseur politique et  pas nécessairement parce qu’ils ont une vraie qualité de leadership.

mythleader1

Par définition, les dirigeants sont simplement des gens qui ont des adeptes, c’est-à-dire des gens qui adhèrent à leurs idées directrices. Le rang social n’a pas beaucoup à voir avec le leadership.

# «Les leaders sont des bons coaches»

Rarement.

Beaucoup d’entreprises se nourrissent de la pensée que « le bon leader est un bon coache ». Cette façon de voir est propre aux entreprises artisanales. Elle suppose qu’une seule personne peut à la fois inspirer les troupes et leur transmettre des compétences techniques. Bien sûr, cela arrive, mais rarement. Les cas les plus typiques sont des leaders, comme Steve Jobs, qui ont su exciter le talent des autres à travers leur vision, plutôt que grâce à leurs talents de coaching.

Notis©2015


Étiquettes : , , , , , ,

Articles similaires.