COMMENT DÉMASQUER UN TUEUR EN SÉRIE ?
Publication : 25 juillet, 2015 > par Sidney Usher | Catégorie(s) : Société | Commentaire(s) (Un commentaire)

Aujourd’hui, grâce à la technologie moderne, les psychologues et criminologues ont défini et identifié les traits caractéristiques d’un meurtrier multirécidiviste. Plusieurs études parues, notamment, dans la revue spécialisée, Real Crime magazine ont mis en évidence cinq caractéristiques clés des tueurs en série …

1: La fascination du pouvoir

«Les tueurs en série ont généralement une affinité viscérale avec le pouvoir.  Même,  une fois arrêtés ils donnent l’impression de tout contrôler», expliquent les experts. Ils ont la volonté de toujours mettre leur entourage sous (leur) contrôle. Ils gardent et refusent de dévoiler une information cruciale dans le but d’avoir le contrôle de la situation et attirer toujours l’attention sur eux. Ce mutisme est la traduction du sentiment surdimensionnée ou déformée d’une autorité qui n’existe plus et n’a jamais existé.

On trouve dans Real Crime magazine plusieurs cas où le criminel refuse d’indiquer l’emplacement du corps de l’une de ses victimes. Les criminologues pensent que c’est une façon d’affirmer son pouvoir ou sa mainmise sur une cause déjà perdue. De fait, les tueurs en série vivent dans l’illusion du pouvoir.

2: Le manipulateur

La vulnérabilité apparente et la nécessité de plaire ont été utilisées efficacement maintes et maintes fois par les tueurs en série, comme un moyen de cacher leur sinistre personnalité.

Certains des tueurs en série les plus connus ont une capacité effrayante de manipuler ceux qui les entourent, en jouant sur leur sensibilité pour se faire passer pour une personne de bonne moralité. C’est le cas de ce médecin qui a utilisé son titre d’expert médical pour manipuler ses patients sur des traitements qui finalement les ont tués, tout en se présentant comme un membre de la société bienveillante.

3: Le vantard égoïste

Le tueur en série est un égoïste incapable d’aider les autres, mais disposé à vanter les atrocités qu’ils a commis pour terroriser ses éventuelles complices, la prochaine victime ou tout simplement ceux qui sont chargés de l’application de la loi.

C’est ainsi que le tueur multirécidiviste n’hésitera pas à prendre des photos de ses victimes, comme des trophées macabres ou souvenir de ses crimes horribles.

4: Le faux charmeur

Les tueurs en série ont tendance à avoir une très bonne compréhension des émotions des autres et sont prompts sauter sur les personnes vulnérable ou faibles afin de les convaincre de faire des choses qu’ils ne devraient normalement pas faire. Ils manient merveilleusement des compliments factices et de bons sens.

L’exemple typique du «charmeur superficielle» est Ted Bundy qui, peu de temps avant son exécution en 1989, a avoué 30 meurtres dans sept Etats des Etats-Unis  entre 1974 et 1978, bien que l’on pense qu’il ait tué beaucoup plus. Il a violé et enlevé des femmes après avoir gagné leur confiance, soit en feignant un handicap, soit en faisant semblant d’être un policier ou une personne d’autorité. Il a été souvent décrit comme charmant, charismatique et beau.

5: L’anonyme

C’est peut-être le trait le plus effrayant de tous : beaucoup de tueurs en série ressemblent à n’importe qui, à première vue. C’est, pour eux, un moyen de gagner la confiance des honnêtes gens, avant de les abuser de manière épouvantable. Cette tactique a permis à beaucoup de tueurs en série de commettre des atrocités derrière des portes closes.

Aux États-Unis, Wayne Gacy, surnommé «Le Clown» était politiquement actif dans sa banlieue de Chicago et a travaillé de façon bénévole pour la communauté locale. Mais, loin des regards, il a violé et assassiné des adolescents avant d’enterrer leurs restes dans son jardin.

Des études antérieures ont trouvé un lien entre les tueurs en série et des abus subis dans l’enfance, y compris physique, mentale et sexuelle. Les tueurs viennent généralement de familles instables, ont montré des signes de voyeurisme et de sadomasochisme à un âge précoce et plus de 90% sont de sexe masculin.

Mais d’autres rapports ont démontré  que, contrairement à la croyance populaire, les tueurs en série couvrent tous les groupes raciaux, âges et sexes.

Notis©2015


Étiquettes : , , , , , , , , , ,

Articles similaires.