GONG VEUT SONNER LE GLAS D’ANDROID
Publication : 28 juillet, 2015 > par Sidney Usher | Catégorie(s) : NTIC | Commentaire(s) (Pas de commentaire)

« Acadine Technologies », une start-up basée à Hong Kong, veut mettre fin à l’hégémonie d’Android. Son fondateur, Li Gong, ancien président de la fondation Mozilla,  a annoncé dans le Wall Street Journal le lancement, début 2016, d’un nouveau système d’exploitation mobile, baptisé H5OS.

Gong a réussi à lever des fonds à la dimension de son ambition. Plus de 100 millions de dollars ont été offerts par l’Etat chinois, via la société Tsinghua Unigroup. Cette dernière a récemment défrayé la chronique du monde des affaires en tentant vainement d’acheter le fabricant américain de carte à puce, Micron Technology, à 23 milliards de dollars.

Écosystème à ciel ouvert

Dans l’entrevue rapportée par le WSJ, le Chinois indique que ce nouveau système sera bien plus léger et consommera moins d’énergie et de mémoire qu’Android. Il nécessitera en outre des spécifications techniques bien inférieures pour fournir autant de satisfactions aux utilisateurs.

H5OS se présentera comme un écosystème mobile ouvert, sans services par défaut. L’idée est donc de pouvoir apporter aux fabricants de smartphones du contenu personnalisé. De fait, H5OS pourrait aussi bien être installé sur du haut de gamme que sur l’entrée de gamme.

Li Gong a constitué Acadine Technologies en mai 2015, mais le nouvel OS ne devrait pas être sur le marché qu’en 2016. Avant cette date, il s’attelle à finaliser les détails afin que ce nouveau système d’exploitation pour appareils mobiles soit une véritable alternative aux systèmes dominants actuels: Android de Google et iOS d’Apple qui monopolisent à eux seuls plus de 96% des parts du marché mondiale.

H5OS-Mobile01

Lire aussi : Les systèmes d’exploitation mobiles

Défis stratégiques

Pour atteindre cet objectif, Li Gong a exposé sa stratégie et les défis de la société Acadine Technologies : « Je crois fermement que les systèmes d’exploitation basés sur le Web pourraient changer complètement le paysage des NTIC. Mais il était difficile pour Mozilla, une organisation à but non lucratif, d’amasser des fonds pour étendre le projet similaire, Firefox OS. C’est cette réalité qui m’a poussé à quitter Mozilla dès la fin du mois d’avril 2015 et établir ma propre entreprise le mois suivant. (…) Notre logiciel mobile basé sur le Web est plus léger et consomme moins d’énergie et de mémoire par rapport à Android de Google. Il nécessite de faibles spécifications matérielles pour fournir la même expérience aux utilisateurs. C’est un facteur qui fera certainement baisser le coût des smartphones. Un autre avantage est que H5OS est un écosystème mobile véritablement ouverte, sans services par défaut comme Google Maps et le navigateur de recherche Google Search. Avec H5OS, nous pourrons travailler avec n’importe quel contenu et fournisseurs de services. Ce qui donnera plus d’options et de personnalisation pour les fabricants d’appareils mobiles.

Notis©2015


Étiquettes : , , , , , ,