LES NOUVEAUX MOYENS DE PAIEMENT
Publication : 9 juillet, 2015 > par Sidney Usher | Catégorie(s) : Finance-Comptabilité | Commentaire(s) (2 commentaires)

Travaillant en mode collaboratif afin de développer un processus de paiement en adéquation avec les exigences du moment, les acteurs du secteur financier (banques, commerçants, émetteurs de cartes, opérateurs mobiles et fabricants) expérimentent -sans arrêt- de nouveaux moyens de paiement basé sur les nouvelles technologies. Les dernières en date: capture de chèque et selfie.

Le dépôt de chèque sur smartphone

Malgré un déclin constant, le chèque continue à représenter une part non négligeable des paiements. Les nouvelles technologies  apportent une nouvelle couche à la résistance de cet instrument de paiement archaïque mais qui tient toujours, en permettant aux porteurs de chèques d’opérer la remise en banque directement depuis leur smartphone.

Facilement intégrable dans les applications mobiles proposées par les banques à leurs clients, son principe repose sur la numérisation du chèque depuis le téléphone et la création d’un bordereau de remise électronique, comprenant toutes les données logiques et numériques nécessaires à son traitement.

lire aussi: Les outils pour simplifier la vie bancaire

Le logiciel effectue la capture et le nettoyage de l’image et reconnait l’ensemble des données extraites des chèques, directement sur le smartphone (aucune connexion au serveur requise), fournissant à l’utilisateur une confirmation immédiate des informations extraites. Cette solution innovante offre ainsi un accès simplifié aux données, quel que soit l’endroit où l’utilisateur numérise ses chèques.

moyenpaiementsmartphonecheck

Le dépôt de chèque par capteur photo procure des bénéfices partagés pour les institutions financières et pour les consommateurs : les premières devraient pouvoir réaliser d’importantes économies sur le traitement des chèques (non seulement en évitant les échanges matériels mais aussi en réduisant les interventions humaines) tandis que les seconds verront leurs encaissements simplifiés (plus besoin de se rendre en agence !) et accélérés (la promesse est de passer de 6 à 2 jours).

Le moyen de paiement par selfie

La compagnie de système de paiement Mastercard a annoncé, fin juin 2015, la mise en place d’un nouveau programme de règlement biométrique en ligne par reconnaissance faciale. Il suffira à l’utilisateur de se regarder dans son téléphone intelligent comme dans un miroir, à l’instar d’un « selfie », et de cligner des yeux, pour effectuer un achat. Pourquoi cligner? Pour éviter le piratage d’un compte au moyen d’une photo.

moyenpaiementmastercard

Il s’agit d’une solution innovante pour répondre aux défis de sécurité. En effet, avec la carte de crédit traditionnel, les clients sont censés être protégés par un « SecureCode » (code sécurisé), qui nécessite un mot de passe lors des achats en ligne. Mais ce système a montré ses insuffisances, puisque près de 3 milliards de transactions ont été piratées en 2014, du fait de mots de passe oubliés, volés, ou interceptés.

Lire aussi: une société sans liquidité

Comment ça marche ? Il faut d’abord télécharger l’application. Puis avant tout achat, choisir l’une des deux options : paiement par empreinte digitale ou la reconnaissance faciale. Dans le premier cas, une touche suffi. Si vous choisissez la reconnaissance faciale, vous regardez fixement le téléphone, avant de cligner l’œil une ou deux fois.

Selon les chercheurs en sécurité de la compagnie MasterCard, le clignotement  de l’œil est la meilleure façon de prévenir les vols d’identité. Tous les scans d’empreintes digitales génèrent un code qui reste sur l’appareil. Alors que l’analyse de reconnaissance faciale trace le visage, le converti numériquement avant de le transmettre pour analyse, via internet, à un centre de traitement de sécurité.

moyenpaymentselfie

MasterCard a dit son engagement de ne pas « reconstruire » les visages – et que les informations seraient en toute sécurité sur ses serveurs informatiques. Mais certains experts de la cybersécurité, très regardant sur le principe du respect de la vie privée, sont sceptiques. Ils préfèrent que les données restent sur le téléphone.
Rappelons que ce nouveau dispositif est dans une phase test et que MasterCard expérimente aussi avec reconnaissance vocale, de sorte que le consommateur pourrait simplement approuver une transaction en ligne en parlant à son téléphone.
Notis©2015


Étiquettes : , , , , , , , , ,