LES FUTURS DEFIS DU MONDE ACTIF
Publication : 28 juin, 2015 > par Sidney Usher | Catégorie(s) : R.H. | Commentaire(s) (Pas de commentaire)

Au cours des trois dernières décennies, plus d’un milliard de personnes sont rentrées dans le monde du travail. Ce mouvement massif « de la ferme à l’usine » a fortement accéléré la croissance de la productivité et du PIB par habitant dans certaines nations traditionnellement rurales, contribuant à sortir des centaines de millions de personnes de la pauvreté. Aujourd’hui, les tensions sur ce marché de l’emploi sont de plus en plus palpables :

*la demande de main-d’œuvre hautement qualifiée plus forte que l’offre ;

*la faible demande de main-d’œuvre peu qualifiée ;

*dégradation de la sécurité sociale;

*75 millions de jeunes au chômage ou dans le sous-emploi ;

*l’inégalité et la stagnation des salaires…

Les vingt prochaines années, la dynamique du marché du travail mondial sera confrontée à des défis encore plus difficiles :

*vieillissement de la population, y compris en Chine, ainsi que dans de nombreuses économies avancées ;

*réduction du taux de la croissance et de l’offre mondiale de main-d’œuvre;

*la plupart des ajouts à la main-d’œuvre mondiale se produira en Inde et dans les «jeunes» économies en développement d’Afrique et d’Asie du Sud.

Vu les profils éducatifs et l’âge de la population mondiale, ainsi que le PIB par habitant, il est dès aujourd’hui possible de préparer les ressources humaines aux défis auxquels elles feront forcément face dans les deux décennies à venir.

Il est nécessaire que les forces du marché prennent des initiatives pour éliminer les déséquilibres projetées avant leur plein impact sur l’emploi. Ces failles (décalage entre l’offre et la demande) ne peuvent pas être totalement évités sans un effort concerté et global des gouvernements et des entreprises pour élever le niveau d’instruction et fournir une formation spécifique à l’emploi.

Les économies avancées devront doubler le taux du rythme d’acquisition des diplômes universitaires et trouver des moyens pour obtenir un nombre plus important d’étudiants en science, ingénierie et autres domaines techniques. En effet ces travailleurs seront en forte demande, et leurs contributions seront essentielles pour répondre à l’impératif d’une hausse de la productivité. La formation secondaire et professionnelle doit être remaniée afin de recycler efficacement les travailleurs en milieu de carrière et fournir des compétences spécifiques à l’emploi à des étudiants sortis précocement du système scolaire.

Les deux prochaines décennies seront marquées par la venue sur le marché de trop de travailleurs dépourvus de compétences requises pour un emploi à temps plein. Dans les deux économies en développement et avancés, les décideurs devront trouver des moyens non seulement pour produire des travailleurs hautement qualifiés, mais aussi pour créer plus d’emplois pour ceux qui ne sont pas reçu les instructions requises. Cela implique le déplacement de la chaîne des valeurs dans les économies en développement (la transformation des aliments sur place crée plus d’emplois que les exportations de cultures, par exemple). Il leur faut aussi trouver des débouchés pour que les travailleurs sans diplôme participent eux aussi à la croissance rapide dans des domaines tels que les soins de santé et les services de personnels à domicile dans les économies avancées.

Les entreprises opérant dans les secteurs à compétences rares doivent savoir comment trouver des bassins de talents pourvus des compétences dont ils ont besoin et construire des stratégies de recrutement, de maintien et la formation des travailleurs qui leur donneront un avantage concurrentiel. Cela va consister à trouver des moyens pour attirer les femmes qualifiés et retenir plus longtemps les travailleurs âgés. Les entreprises devront également intensifier sensiblement leurs activités dans l’élaboration de systèmes d’éducation et de formation publics pour la construction des ponts, routes et pipelines adaptées à l’économie mondiale du 21e siècle.

Notis©2015


Étiquettes : , , , , , , , ,