DES OUTILS POUR SIMPLIFIER LA VIE BANCAIRE
Publication : 8 juin, 2015 > par Sidney Usher | Catégorie(s) : Finance-Comptabilité, NTIC | Commentaire(s) (3 commentaires)

Les nouvelles technologies ont fini par asseoir leur emprise sur le monde de la banque. Tant et si bien que les utilisateurs -de plus en plus nombreux- consultent l’état de leurs comptes et réalisent des opérations bancaires depuis leurs ordinateurs, smartphones ou tablettes. C’est qu’au-delà de la simple surveillance du budget, les espaces digitaux et les applications taillées pour les banques permettent d’encaisser des chèques, faire opposition, envoyer de l’argent par SMS … des fonctionnalités méconnues, et souvent gratuites, que certaines banques offrent à leurs clients.
• Envoyer de l’argent par SMS

Pour participer à une cagnotte, prêter de l’argent à un proche ou rembourser une avance, plutôt que de réaliser un virement exceptionnel, certaines banques (une minorité, pour l’instant) autorisent leurs clients à transférer gratuitement jusqu’à un montant plafonné grâce à un simple SMS. Méconnue, cette fonctionnalité gratuite leur est offerte sur l’appli maison (sur iPhone et smartphones Android).

Lire aussi : Le paiement numérique

Elle répond à des besoins d’envoi d’argent ponctuels. Ici, pas besoin d’enregistrer au préalable le numéro de compte du destinataire. L’émetteur indique le montant du transfert et le numéro de mobile du bénéficiaire. Ce dernier reçoit un SMS et est dirigé, quelle que soit sa banque, vers une page où il n’a alors plus qu’à indiquer ses coordonnées bancaires (RIB/ BIC IBAN) pour encaisser la somme. Elle sera créditée après une ultime confirmation demandée au payeur via son appli.

• Se passer du carnet de chèques

Payer une facture ou son loyer par chèque, cela impose de prendre la plume puis la direction d’une boite aux lettres pour envoyer son règlement par courrier. Un processus chronophage que certains établissements ont choisi de largement simplifier. L’avènement du numérique a relégué le trio chéquier- timbres – enveloppes, au rang de pratique moyenâgeuse, en voie de disparition. Désormais, il suffit de se connecter sur son espace personnel sur Internet pour remplir un chèque en ligne et le signer électroniquement. L’établissement bancaire se charge alors de l’envoi par courrier au destinataire. L’émission du chèque est gratuite, seules les frais postaux sont parfois à charge du client

• Faire opposition

Votre carte bancaire s’est évaporée de votre porte-monnaie. Perdue ? Volée ? Dans les deux cas, il faut réagir rapidement et faire opposition. Mais à qui s’adresser ? Les numéros d’urgence figurent, certes, sur les relevés bancaires ou les distributeurs de billets. Mais il y a plus simple pour signaler au plus vite sa disparition : utiliser l’application de votre banque. A installer sur votre smartphone pour suivre vos comptes et effectuer des opérations, elles sont de plus en plus nombreuses à offrir un onglet spécifique en cas d’urgence. Les espaces en ligne de la plupart des banques permettent désormais de faire opposition depuis n’importe quel ordinateur : à la maison, au bureau, en déplacement…

• Créditer un compte et disposer du cash

On reproche aux banques en ligne de ne pas disposer d’agences « en dur » dans lesquelles on peut mener toutes les opérations courantes, en particulier déposer des chèques. Chez elles, il est vrai qu’ils doivent être envoyés par courrier ou déposés au guichet d’une agence, ce qui allonge le délai d’encaissement et donc le moment à partir duquel l’argent est disponible. Pour faire court, certains établissements bancaires avant-garde proposent un bordereau numérique d’encaissement. Accessible depuis l’espace client en ligne, il permet d’encaisser et de créditer le chèque le jour-même de sa saisie. Supprimant ainsi la date de valeur. Pratique pour disposer quasi instantanément des fonds, ou si l’on crédite parfois ses chèques sur un compte épargne où les intérêts sont calculés par quinzaine. Le client doit toutefois finaliser l’opération en déposant ou envoyant le chèque, dans un très bref délai.

• Payer par carte bancaire « jetable »

Pour régler vos achats en ligne sans crainte de voir votre numéro de carte bancaire piraté, la solution est d’opter pour des paiements à numéro unique. Cette option est offerte à la fois sur l’appli mobile de la banque ainsi que depuis leur espace personnel en ligne. Ce service de paiement sécurisé sur Internet permet de générer un numéro de carte bancaire associé à un montant. Il ne reste plus qu’à le reporter sur le site du fournisseur pour finaliser la transaction.

Notis©2015

 


Étiquettes : , , , , ,