« HOT GIRLS WANTED » DESHABILLE LE X
Publication : 9 mai, 2015 > par Sidney Usher | Catégorie(s) : Société | Commentaire(s) (Pas de commentaire)

Le film documentaire intitulé «Hot Girls Wanted » met à nu le monde effroyable du porno dit « amateur ». Le document a été réalisé par Jill Bauer, Ronna Gradus, toutes deux journalistes, et produit pars Rashida Jones. Son regard perspicace sur le monde de la pornographie montre la facilité déconcertante avec laquelle les adolescentes, en particulier, se laisse prendre dans un commerce qui leur promet gloire et fortune. Grâce à ce documentaire on découvre comment les films produits par des professionnels sont réalisés pour ressembler à « des films faits à la maison ».

Riley, un «agent» âgé de 23 ans, accueille à son domicile une demi-douzaine de jeunes femmes avides d’entrer dans l’industrie du sexe. Il dit avec désinvolture: «Chaque jour, je reçois au moins une fille de 18 ans ».

Mais le monde brutal de la pornographie offre à ces filles, âgées de 18 à 21 ans, une carrière très éphémère, qui dure généralement trois mois seulement, à cause du niveau extrêmement élevé de la demande.

Lire aussi : La pornographie numérique s’abat sur la jeunesse

Tressa, âgée de 18 ans, admet qu’elle a été attirée par la pornographie pour d’échapper à sa reculée petite ville natale. Elle raconte qu’elle a gagné $ 25 000 durant ses quatre mois passés dans l’industrie cinématographique du sexe. Mais, après avoir payé les frais de lingerie, manucures, maquillage et tests de MST bihebdomadaires, elle n’avait environ que 2000 $ dans son compte en banque quand elle a quitté ce secteur. «Il est facile de profiter d’une fille seulement âgée de 18 ans », dit-elle.

Lire aussi : La cyber-prostitution

Cependant, pour certains adolescents qui ont grandi à l’ère de l’Internet et n’ont aucun « blocage » au niveau de leur corps, l’attrait de devenir des stars adultes est très forte. Ce qui est très inquiétant, c’est que beaucoup d’entre elles semblent penser qu’il n’y a rien de mal à prester dans ce genre de film : «Pourquoi ne pas être payé? Nous le faisons de toutes les façon », dit l’une d’elles. Nous sommes dans un monde où la mode et la culture pop sont hyper sexualisées, et c’est un insigne d’honneur de paraitre dans un film porno. L’image du groupe féministe « Femen » l’illustre bien.

femen-notis-consulting.net

Selon les sites de porno en ligne, le terme «adolescent» est le plus recherchés dans la pornographie en ligne, et des milliers de jeunes entrent dans l’industrie du porno amateur chaque jour.

Les cinéastes de films pornos se défendent en disant qu’il est parfaitement légal pour toute personne tenant une caméra de se prévaloir du titre de producteur pour solliciter des relations sexuelles. Ils soutiennent que techniquement, les filles sont payées pour leur « performance » et non pour l’acte sexuel.

Notis©2015


Étiquettes : , , , ,

Articles similaires.