LES HEROS ET LES MECHANTS
Publication : 25 mai, 2015 > par Mary Mazur | Catégorie(s) : Politique | Commentaire(s) (Un commentaire)

D’après un sondage réalisé auprès de 7000 étudiants provenant de 37 pays, dont l’Argentine, le Pakistan, la Corée du sud, l’Afrique du Sud, l’Italie et les Etats-Unis d’Amérique, George Bush est décoré de la même médaille que Staline, Lénine, Mao, Adolf Hitler ou Oussama ben Laden. En revanche, Einstein est une source d’inspiration plus grande que Jésus-Christ, Mère Thérésa, ou encore Martin Luther King.

Les étudiants qui ont participé à cette étude avaient une moyenne d’âge de 23 ans. Issus de tous les continents, ils ont été invités à donner leur avis sur des chiffres et dates des événements importants qui ont marqué l’histoire du monde contemporain.

Les résultats que révèle cette étude peuvent paraitre surprenants, avec George W Bush, l’ex-Président d’un pays symbole de la démocratie moderne, assis aux côtés des dictateurs les plus sanguinaires du monde.

Les auteurs ont mis en avant «l’impact du temps» pour expliquer ces résultats étranges. En effet, Staline et Genghis, par exemple, ont été responsables  d’innombrables massacres encore plus effroyables que les décès provoqués par la présidence de George W Bush, qui est de mémoire récente.

Les héros de l’histoire proviennent du monde de la recherche scientifique, mais aussi des gens qui ont payé de leur vie pour l’égalité, les libertés et le progrès, comme Mahatma Gandhi, Isaac Newton, Bouddha et Abraham Lincoln.

Lire aussi : Mein kampt menace encore

Lire aussi : « La guerre en Irak, une terrible erreur! »

to10heroes &villains

Les auteurs de cette étude ont noté que les opinions nationales ont eu tendance à se mettre d’accord sur la liste des héros, mais ont été divisés quand il s’est agi de désigner les personnalités politiques les plus détestables. «Il y a une plus grande disparité des avis sur les méchants. Une même personnalité peut être évaluée de façon très négative dans un pays, ou pas très négativement, voire très positive dans une autre partie du monde. C’est le cas d’Oussama Ben Laden, par exemple », a dit Darío Páez, maître de conférences à l’Université du Pays Basque.

topoplearder

Notis©2015


Étiquettes : , , , ,