LA STRATEGIE INFORMATIQUE
Publication : 21 mai, 2015 > par Sidney Usher | Catégorie(s) : NTIC | Commentaire(s) (Pas de commentaire)

En informatique, les évolutions sont constantes… et se succède à un rythme bien plus important que dans la plupart des autres secteurs industriels. Elles répondent pourtant aux besoins de deux populations : ceux qui ont un besoin toujours plus grand de puissance et renouvellent très régulièrement leurs machines ; ceux qui souhaitent s’assurer de la pérennité de leur investissement et pour qui la puissance n’est qu’une des composantes d’une décision d’achat. Pour ces derniers, le choix se base sur des critères plus avancés, comme le cycle de vie du produit, la disponibilité des pièces détachées et les fonctionnalités-clés supportées par le matériel.

La planification

Beaucoup d’entreprises déclenchent leur achat informatique pour répondre à un besoin immédiat, et se retrouvent avec du matériel divers, ce qui complique la maintenance. Pour planifier les achats et ne plus agir sous la pression, la définition d’un budget informatique reste le premier pas. Ensuite, vient la réflexion quant au développement de l’entreprise, en gardant en tête que les achats d’aujourd’hui devront s’intégrer au mieux dans l’infrastructure de demain.

La gestion des  données peut également être rapidement épineuse. Elle mérite une attention particulière : évaluer les volumes, planifier les sauvegardes, assurer la centralisation des données pour limiter l’impact du départ d’un collaborateur….

Enfin, il faut raisonner en coût total de possession et pas seulement en coût d’achat. Par exemple, la consommation énergétique d’un serveur s’évalue attentivement, comme la facilité de maintenance…

penséeinfoachat

Les considérations ne sont pas les mêmes selon la taille de l’entreprise : les petites structures n’ont souvent que de faibles besoins architecturaux, là où les entreprises de taille moyenne doivent plutôt privilégier l’uniformisation de leur matériel informatique. Cependant, anticiper au maximum reste valable : tous les matériels ne se valent pas, et certaines fonctionnalités permettent d’accompagner au mieux la croissance de l’entreprise, et de réaliser in fine de substantielles économies.

La mobilité

La progression de la mobilité en général a ouvert de nouvelles frontières aux utilisateurs, et n’a fait qu’accroître l’intérêt porté aux solutions mobiles. Cependant les ordinateurs de bureau ont toujours leur public, pour leur performance notamment et la sécurité qu’ils apportent. Ils ont également beaucoup progressé dans le domaine de la consommation énergétique.

Lire aussi : Nouvelle chute des ventes de PC

Lire aussi : Quelle tablette ?

Les ordinateurs fixes sont résistants et font de la résistance, face aux vagues successives de nouvelles tendances: tendance générale vers la mobilité, la virtualisation dans le monde des serveurs, qui modifie l’approche du monde informatique ; la prise de conscience de la population et des acteurs informatiques concernant une réduction considérable de la consommation énergétique ; des niveaux sonores réduits et attention à l’utilisation des matériaux polluant dans la conception de l’ensemble des produits ; l’apparition d’un nouveau marché avec les Netbooks, caractérisé par des machines de petites taille et à faibles puissance mais très abordables ; la « consumérisation » de l’achat informatique dans le monde professionnel, qui se traduit par un goût des utilisateurs pour des machines plus élégantes et plus colorées.

Notis©2015


Étiquettes : , , , , , , , ,