Les poignées de mains à éviter
Publication : 25 février, 2015 > par Mary Mazur | Catégorie(s) : R.H. | Commentaire(s) (Pas de commentaire)

A l’époque de l’Empire Romaine (27 av.J.-C. – 395), les gens se tâtaient le bras, en guise de salutation, évaluant ainsi le danger potentiel de leurs « amis ». Aujourd’hui, c’est la poignée de main qui est généralement d’usage dans des contextes formels.  La poignée de main n’a rien de sorcier : vous agrippez la main de votre interlocuteur, la secouez légèrement et la relâchez. Pourtant, une poignée de main en dit plus que ce qu’on peut penser. Une mauvaise poignée de main peut causer une perte. Voici cinq poignées de main à éviter, surtout lors d’un entretien d’embauche.

La poignée moite

Les mains moites, signe de stress, sont assez courantes et, malheureusement, inévitables. Mais personne n’aime sentir la moiteur d’autrui, peu appétissante. Avant de serrer la main du recruteur, séchez-la discrètement sur vos vêtements. Vous pouvez aussi vous laver les mains plus souvent et appliquer un peu de talc.

Lire aussi : les 10 comportements à éviter

La poignée molle

Une bonne poignée de main doit être ferme, pour signifier à votre interlocuteur que vous êtes engagé et que vous avez envie de conclure une affaire. Une étude avance qu’une poignée de main molle révèle « de la culpabilité  et de la fatigue ». En d’autres termes, vous donnez ainsi l’impression d’être faible et non-engagé. Assurez-vous de saisir la main du recruteur et de ne pas vous contenter de déposer votre main dans la sienne.

La poignée écrasante

Ne broyez pas non plus la main du recruteur, ce serait tomber dans l’autre extrême. Une enquête révèle qu’une poignée de main écrasante pourrait traduire une personnalité harceleuse ou agressive.

Lire aussi : la flexibilité à l’embauche

Une telle poignée de main présente une corrélation positive avec « l’extraversion, l’agressivité physique et la force ». Essayez de trouver un juste équilibre entre force et grâce.

La poignée de main insistante

Une bonne poignée de main n’est pas seulement une question de pression. La durée de l’acte est également importante. Une poignée de main trop longue peut rendre votre interlocuteur mal à l’aise. Serrez la main du recruteur et secouez-la trois fois avant de la relâcher.

La poignée de main éclair

Vous pouvez offenser votre interlocuteur en retirant votre main trop rapidement. Ce geste pourrait aussi être perçu comme impoli. Ne donnez pas l’impression d’être pressé. Montrez-lui que vous avez le temps et que vous appréciez la conversation.
Notis©2015


Étiquettes : , , , ,