L’argent est devenu le premier souci des couples
Publication : 13 février, 2015 > par Sidney Usher | Catégorie(s) : Finance-Comptabilité | Commentaire(s) (Un commentaire)

Plusieurs facteurs externes peuvent pousser les couples au bord de la rupture. Parmi ces facteurs, les soucis financiers occupent une place de plus en plus déterminante. Selon un sondage réalisé par l’institut national de la statistique Britannique l’argent serait devenu le nerf de la vie en couple. La trahison, suite à une aventure, n’a presqu’aucun effet sur la stabilité du couple moderne. Près des deux tiers des personnes interrogées ont cité les préoccupations financières comme étant parmi les plus grandes menaces qui pèsent sur la vie à deux. Seulement un tiers accorderaient autant d’importance à l’infidélité.

Les pressions diverses

L’enquête, réalisée autre titre de l’année 2014, a demandé aux participants d’énumérer les trois principaux facteurs ayant mis le plus de pression sur leurs relations. Six ans après la crise financière et avec presqu’autant d’années d’austérité qui n’ont pas encore dit leurs derniers mots, il n’est pas surprenant que 62% des personnes interrogées aient cité le souci d’argent comme la première menace. 40% ont dit que les longues heures de travail et le manque d’équilibre vie professionnelle – vie privée sont les sources des problèmes qu’elles rencontrent au sein de leur couple. Environ 16% ont dit qu’elles ont des intérêts différents ou divergents qui rendent leurs relations difficiles, voire impossibles. 11% ont invoqué les pannes dans leur vie sexuelle comme obstacle rédhibitoire à une vie amoureuse. 10% ont mis leurs difficultés sur le compte de l’alcoolisme de l’autre. 8%, surtout les femmes, sont exacerbées par les tâches ménagères.

Les liaisons sans lendemain

Seulement 36% des participants ont déclaré qu’une affaire extra-conjugale a mis leur relation à rude épreuve. A ce sujet, un avocat multi divorcé et spécialiste du divorce a déclaré: «Il y a une émergence de couples qui trouvent que l’infidélité de leur compagnon (ou compagne) est une pilule facile à avaler. En revanche, ils trouvent qu’il est beaucoup plus difficile de démêler et diviser les biens accumulés sur un certain nombre d’années.

La majorité des divorces impliquent des préoccupations certaines au sujet de l’argent. Ceux et celles qui sont impliqués dans la procédure de divorce reconnaissent que ce sont plus des soucis financiers que des soucis liés à l’adultère qui sont déterminants. Une proportion importante des divorces ne sont pas consécutifs à un seul événement dramatique de coucherie, comme l’infidélité, mais surviennent après un examen sérieux mené sur le long terme. »

Notis©2015


Étiquettes : , , , ,