Les questions qu’un banquier ne devrait jamais vous poser
Publication : 16 janvier, 2015 > par Mary Mazur | Catégorie(s) : Divers | Commentaire(s) (Pas de commentaire)

Les nouvelles technologies ont bien intégré le monde de la banque. Téléphone fixe, Internet et maintenant le téléphone portable, ont permis d’économiser beaucoup de temps, tout en ouvrant, malheureusement, des opportunités à des fraudeurs. L’astuce de ces derniers consiste à se faire passer pour une banque authentique, via un courriel ou le téléphone. Après avoir gagné la confiance de leurs cibles, ils leur demandent d’effectuer des opérations qui ont la même consonance qu’un braquage de compte bancaire. Voici quelques questions qu’un banquier – à moins d’être un « braqueur déguisé »-ne devrait pas vous demander au téléphone ou par email.

1. Codes secrets ou les mots de passe

Si votre banque vous contacte, peut-être pour vérifier si vous avez bel et bien effectué une opération bancaire ponctuelle, cela ne lui donne pas le droit de vous demander de lui communiquer votre code à trois chiffres pour confirmer votre identité. Le banquier n’a également pas le droit de vous demander vos mots de passe de services en ligne.

2. Espèces et cartes bancaires ou tous autres biens matériels

Les criminels peuvent vous dire au téléphone ou par courriel qu’ils passeront à votre domicile pour récupérer votre carte bancaire ou pour que vous leur remettiez de l’argent.  Ces pratiques ne sont interdites à tout banquier.

3. Transferts de fonds sur un nouveau compte

Le criminel, «employé corrompu» ou «cyber-criminels», se présentant sous le couvert d’une banque, indiquera que votre compte est sous la menace d’une saisie. Vous serez alors invité à effectuer un transfert d’argent en ligne dans un nouveau «compte plus sûre ».

4. «Opération test» en ligne

Le criminel se faisant passer pour un banquier sourcilleux envoie un  email avec une fausse identification officielle pour vous demander d’effectuer une transaction « test » en ligne, peut-être en raison d’un « problème technique » sur votre compte.

5. Coordonnées bancaires en ligne

C’est le « phishing », une arnaque bien connue.

Lire aussi : la recrudescence des vols de données bancaires

6. Applications mobiles autres que des applications officielles de la banque

Pour télécharger l’application de services bancaires mobiles de votre banque, suivez le lien de son site officiel.

Notis©2015


Étiquettes : , ,