La consécration du porno mobile
Publication : 12 janvier, 2015 > par Sidney Usher | Catégorie(s) : Divers | Commentaire(s) (Un commentaire)

Regarder des images pornos sur des magazines spécialisés relève du « moyen âge »; ces papiers à faire saliver ont été poussés puis cantonnés dans des «musées clos» par les ordinateurs portables. Les visites des sites internet pour adultes (environ 5800 par seconde), se font désormais plus par les smartphones que par les ordinateurs de bureau. En 2014, le nombre de personnes ayant eu accès aux vidéos pornos par le canal des smartphones aurait augmenté de 12%. Les utilisateurs d’Android, qui représente plus de la moitié des utilisateurs de téléphones mobiles, ont été les plus gros « voyeurs ». 78,9 milliards de vidéos « X » auraient été vus au cours de l’année 2014, contre 63,2 milliards en 2013.

Les téléphones intelligents ont été le siège de 45% des sites visités, alors que 44% des visionnages s’est fait à partir des bureaux.

Lire aussi : Porno numérique et jeunesse

L’utilisation des tablettes pour regarder les vidéos pornos aurait augmenté de 20% dans le monde. Les plus fortes hausses ont eu lieu au Mexique et au Pays-Bas, avec respectivement 20% et 14%. L’utilisation de la tablette a été de 138% en Malaisie et 128% en Colombie, tandis que la part du trafic des smartphones a augmenté de 635% en Turquie et 142% en Estonie.

Dans le même temps, il a été constaté une chute de 13% de l’utilisation des ordinateurs fixes.

Les utilisateurs d’Android ont représenté 50% des utilisateurs, en hausse de 11%. Windows Phone a été le seul autre système d’exploitation à grignoter du trafic, avec une hausse de 52% à partir de 2013. En revanche, l’utilisation des systèmes iOS d’Apple et BlackBerry pour avoir accès aux vidéos pornos a baissé respectivement de 5% et 48%.

09 minutes et 16  secondes est le temps moyen dans le monde entier pour visiter un site pornographique. Les jours et mois les plus populaires pour regarder du porno, à l’échelle mondiale, en 2014 a été le lundi en Novembre.

Le nombre des « voyeuse » a également augmenté en 2014. Les femmes brésiliennes ont été les plus chaudes à visionner les vidéos pornos. En revanche les japonaises et le allemandes ont été moins portées sur ces genres de pratique.

Notis©2015

Source: 2014 year in review


Étiquettes : , , ,