Etat et perspectives économiques
Publication : 28 décembre, 2014 > par Mary Mazur | Catégorie(s) : Economie | Commentaire(s) (Pas de commentaire)

Les nouveaux chiffres publiés par le Centre pour la recherche économique et des affaires indiquent quelque changement dans le classement des dix pays les plus performants en 2014. La grande Bretagne aurait devancé de justesse la France, passant de la sixième à la cinquième place. Selon cette institution de référence internationale, la performance du Royaume-Uni est due aux 10 milliards de livres, soit 12.5 milliards d’euros, dégagés par la prostitution et le trafic de drogues.  Le CEBR prévoit que l’économie britannique va dépasser celle de l’Allemagne après 2030, et ce pour la première fois depuis 1954. Les chercheurs insistent également sur la «faiblesse probable» de l’industrie européenne, à savoir le déclin de sa population.

Le cas britannique

Certains spécialistes mettent en doute le bond opéré par l’économie anglaise au titre de l’exercice 2014, car la France, elle, ne prend pas en compte les revenus du sexe et des stupéfiants dans le calcul de son produit intérieur brut (PIB).

Par ailleurs, le rapport du CEBR prédit une fin très proche du rôle de locomotive que joue la Brande Bretagne depuis le début dans l’économie du Commonwealth. En effet, la croissance de l’économie de l’Inde serait en voie de dépasser celle du Royaume-Uni dans les trois années à venir. L’Inde devrait devenir la troisième plus grande puissance économique de la planète, d’ici 2024.

Des « changements dramatiques »

Pour beaucoup d’analystes ce nouveau rapport est une preuve supplémentaire des «changements dramatiques » qui opèrent contre l’économie européenne.  Les économies européennes ont une croissance lente et  les européens se replient sur eux-mêmes. En revanche,  pays asiatiques, même si leur croissance est circonstanciellement  ralentie, n’auront aucun mal à rattraper leur retard.

Bien que les Etats-Unis occupent encore la tête de l’économie du monde, compte tenu de la révision du mode de calcul du PIB Chinois, il est désormais probable que la Chine occupe le premier rang plus tôt que prévu, en 2025.  En 2030 le top six  des puissances économiques serai : la Chine (1), les Etats-Unis (2), l’Inde (3), le Japon (4), le Brésil (5) et le Royaume-Uni (6).

La Russie, qui connait une fin d’exercice tourmentée, devrait rester dans cette tourmente économique pendant encore longtemps. La faiblesse confirmée du rouble, la révision à la baisse du prix mondial du pétrole, bloqué à environ 75 dollars le baril, l’embargo sur ses produits et ressources ont précipité la chute de la Russie  de la huitième à la dixième place. Elle devrait y rester au moins jusqu’en 2030, selon les experts du CEBR.

Le Top 10 des plus grandes économies du monde en 2014

1 États-Unis (1er l’année dernière)

2 Chine (2)

3 Japon (3)

4 Allemagne (4)

5 Royaume-Uni (6)

6 France (5)

7 Brésil (7)

8 Italie (9)

9 Inde (10)

10 Russie (8)

Notis©2014

Sources: World Economic League Table 2015


Étiquettes : , , ,