Le Profil des Ultra-Riches
Publication : 27 novembre, 2014 > par Mary Mazur | Catégorie(s) : Economie, Finance-Comptabilité | Commentaire(s) (Pas de commentaire)

Selon les données contenues dans le rapport mis en ligne par Wealth-X et UBS, 12 040 nouvelles personnes ont franchi le seuil de 30 millions de dollars d’actifs nets en 2014, soit une augmentation de 6% comparativement à l’exercice précédent. Le club des Ultra-Riches est maintenant composé de 211 275 membres dans le monde, avec 183 810 hommes et 27 465 femmes. Ce qui alarme c’est que cette élite de riches, qui ne représente que 0,004% de la population adulte mondiale, contrôle cependant près de 13% de la richesse mondiale.

Lieu commun

Selon les données démographiques du rapport, l’ultra-riche a une moyenne de 2,2 enfants, 1.9 petits-enfants, et a la cinquantaine. Le rapport nous apprend qu’il dépense une moyenne de 1,1 million de dollars en biens et services de luxe chaque année, y compris les vêtements, les frais de voyage, voitures et le vin.

64% des millionnaires et milliardaires seraient des self-made. C’est-à-dire qu’ils auraient bâti leur fortune de leurs propres mains, sans le secours d’un héritage.

Les chiffres font automatiquement penser à des comptes en banque de grosse épaisseur, une vie somptueuse… Mais, derrière cette façade, c’est une autre histoire qui particularise les ultra-riches.

Lire aussi: L’argent ne fait pas le bonheur

L’écart d’investissement

Comme l’a commenté un journaliste spécialiste des questions de la bourse : « Oui, les riches deviennent de plus en plus riches, mais contrairement à ce qui se passe dans les films, beaucoup d’entre eux ne conduisent pas une Lexus ». Selon lui «Avoir des bras courts et des poches profondes est la principale astuce qui permet aux ultra-riches de cumuler les richesses. » Au lieu de courir après les marques de luxe haut de gamme comme Louis Vuitton, Gucci, Prada, et Rolex, le riche a appris à prendre des décisions financières éclairées.

Lire aussi: Pourquoi vous ne serez jamais riche?

Les analystes ont aussi noté que les riches s’enrichissent encore plus, en raison des rendements élevés de leurs investissements. Ils ont constaté que les plus riches mettent près de 75% de leur épargne dans des actifs dématérialisés, alors que la classe moyenne (63%), elle, se laisse ligoter par les prêts d’acquisition de logement. Comme l’écrit Frank Robert, analyste financier au CNBC, « l’écart de richesse est causée en grande partie par l’écart d’investissement. »

Le pragmatisme

L’étude de Wealth-X révèle une autre information intéressante. Près de 88% des ultras riches ont eu le baccalauréat ou un diplôme équivalent, tandis que 12% n’ont aucun diplôme au-delà de l’école secondaire. Parmi ceux qui ont des diplômes universitaires, les trois meilleures universités fréquentés sont l’Université de Harvard, l’Université de Pennsylvanie, et à l’Université Stanford. Globalement, parmi les 211 275 ultra-riches identifiés dans le monde, seulement  5 950 sont des diplômés des universités et grandes écoles.

Notis©2014


Étiquettes : , , , ,

Articles similaires.