LE CAUCHEMAR AVEUGLE
Publication : 10 octobre, 2014 > par Sidney Usher | Catégorie(s) : Société | Commentaire(s) (Pas de commentaire)

Une équipe de chercheurs Danois a comparé les rêves des personnes voyantes à ceux des aveugles. Le résultat montrent que les aveugles ont quatre fois plus de cauchemars que les personnes voyantes. Ce constat confirme l’hypothèse selon laquelle le cauchemar résulte de l’accumulation des émotions de la veille », a déclaré Amani Meaidi, auteur principal de cette étude parue sur le site ScienceNordic. « Les personnes aveugles vivent des situations apparemment plus menaçantes ou dangereuses au cours de la journée que les personnes ayant une vue normale», a déclaré Meaidi, expert en médecine du sommeil à l’hôpital Glostrup de Copenhague.

Une quadragénaire, aveugle depuis la naissance, a dit qu’elle a souvent des cauchemars, comme être heurtée par un véhicule, suivie par un inconnu, tombée d’un arbre… «Au cœur de mes cauchemars, il y a toujours ce sentiment de désespoir absolu», a-t-elle dit.

raycharlesL’équipe de recherche a analysé les rêves de 50 personnes pendant plus de quatre semaines. Le groupe test était composé de 11 aveugles de naissance, 14 personnes devenues aveugles plus tard dans la vie et 25 personnes ayant une vision normale.

Les chercheurs ont constaté que les aveugles de naissance sont beaucoup plus susceptibles de faire des cauchemars (25% des rêves), suivies des personnes devenues aveugles (17% des rêves) et des gens normalement pourvus de vue (6%).

Les chercheurs ont également constaté que les aveugles font des rêves par le canal de leurs émotions, alors que les personnes voyantes font des rêves visuels.

En dépit de leur fréquence, les cauchemars ne semblent pas affecter la vie quotidienne des aveugles. En l’occurrence, ils ont, pour la plupart, manifesté leur surprise lorsqu’on leur a communiqué les résultats de l’enquête à laquelle ils ont participée.

De fait, comme l’a expliqué le professeur Albert Gjedde, directeur de l’Institut des neurosciences et de pharmacologie à l’Université de Copenhague, le cauchemar fait partie intégrante de la vie des aveugles. C’est un moyen de « faire table rase. Nos émotions nous aident à évaluer ce qui est important et ce qui n’est pas. Les cauchemars aident donc les aveugles à mener une vie normale ».

Notis©2014

Illustration: portrait de Ray Charles par Martin Arias Mendoza


Étiquettes : , , , , , , ,

Articles similaires.