Les mots de passe passoires fragilisent la sécurité des personnes et des biens
Publication : 20 octobre, 2014 > par Sidney Usher | Catégorie(s) : NTIC | Commentaire(s) (Pas de commentaire)

Des millions de gens qui utilisent internet pour faire des achats ou/et des opérations bancaires courent le risque de fraude, vol d’identité et chantage, parce qu’ils ne parviennent pas à protéger leurs comptes avec des mots de passe sécurisés. Environ 75% des internautes ne crée pas de mots de passe suffisamment complexes. Ils sont des proies faciles pour des pirates informatiques qui n’ont aucune peine à leur arracher carte de crédit, coordonnées bancaires, informations et photographies personnelles.

Une étude diligentée par le ministère de la sécurité intérieure britannique a constaté que deux tiers des internautes mettent en péril leur sécurité en n’utilisant pas les symboles. De plus, près de la moitié des mots de passe utilisés sont faciles à deviner, comme les noms de leurs enfants ou encore «123456».

Cette montée cyber-sécuritaire intervient après la découverte d’une fraude massive des mots de passe qui, en un mois, a grimpé de 71%, entraînant la perte de sommes d’argent colossales.  En effet, en une semaine, plus de 100.000 vidéos et des photos appartenant à des particuliers – y compris des images sexuellement explicites d’adolescents – ont été divulgués en ligne par les pirates.

Lire aussi : Les nouveaux braqueurs

Les autorités publiques sont tenues d’intervenir pour mettre fin à la dérive cybercriminelle, car, comme l’a dit le Ministre Britannique de la criminalité organisée: «Quand les mots de passe sont piratés, les détails financiers et bancaires peuvent être volés, provoquant des problèmes non seulement pour la personne concernée, mais également pour les entreprises et l’économie toute entière. Il y a un impact émotionnel causé par la perte de photos, vidéos et e-mails personnels, mais pire encore, ces saisies indue peuvent être réalisées pour extorquer de l’argent. »

Selon un spécialiste de la cybercriminalité: «les cybercriminels profite de la faiblesse du système informatique en ciblant des mots de passe à faible teneur pour rendre les utilisateurs encore plus vulnérables ». Pour lui, un mot de passe sûre est celui qui comporte au moins cinq mots, combinant des chiffres, des symboles, des lettres majuscules et minuscules.

Lire aussi : La sécurité commence par un mot de passe

Notis©2014


Étiquettes : , , , ,