Les règles de base du plan financier
Publication : 26 octobre, 2014 > par Mary Mazur | Catégorie(s) : Finance-Comptabilité | Commentaire(s) (Pas de commentaire)

Le plan financier permet de matérialiser un projet, voire de le réorienter si nécessaire. Dans ce document le porteur de projet décrit les objectifs qu’il veut atteindre à court et moyen terme, et la stratégie qu’il a l’intention d’adopter pour y parvenir. Il constitue un gage de sérieux vis-à-vis de soi-même et des autres (amis, partenaires, banques, organismes financiers…). Il n’existe pas de plan financier prédéfini, et sa forme reste libre. Son contenu et sa forme peuvent être très différents d’un cas à l’autre. Mais il faut cependant veiller à y intégrer une série de principes et d’éléments-clés

Faire un budget

Mais d’abord, il faut faire son budget. C’est comme prendre une photo de nos finances pour déterminer où on en est. Il se pourrait qu’on n’aime pas ce qu’on voit, mais toute progression commence par la vérité.

L’exercice permet de savoir combien on peut mettre de côté. Il aide aussi à déterminer quelles habitudes changer pour épargner davantage sans que ce soit trop pénible.

Cette «photo» devrait également comprendre une liste des actifs et des dettes. La valeur de la maison pourrait éventuellement être utilisée pour rembourser des emprunts dont le taux d’intérêt est plus élevé, par exemple.

Fixer des objectifs

Ensuite, c’est le moment d’imaginer votre avenir en fixant des objectifs à court, moyen et long termes. C’est aussi l’occasion d’en parler avec votre conjoint pour vérifier si vous convergez dans la même direction.

De plus, certains objectifs sont certainement plus urgents ou vous tiennent davantage à cœur. Il faut donc établir vos priorités.

Faire un plan

Prochaine étape: déterminer comment y arriver. Le planificateur financier peut alors être d’un grand secours. On s’imagine souvent à tort que son rôle est d’aider à prévoir la retraite. En fait, il est beaucoup plus large que cela. Pour réaliser un bon plan, d’autres éléments devraient être pris en considération: les aspects juridiques, l’assurance et la gestion des risques, les finances, la fiscalité, les placements et la succession. Le planificateur financier pourra proposer différents scénarios et produits pour répondre à vos objectifs. Il pourra vous conseiller et vous aider à voir clair dans vos finances. Peut-être y dénichera-t-il même de l’argent à investir!

Réaliser

Quelques détails peuvent également aider à la mise en oeuvre du plan. Tout d’abord, opter pour les prélèvements automatiques. Ainsi, on évite les oublis, et les placements risquent d’être moins affectés par le marché.

Ensuite, assurez-vous que vos objectifs soient réalistes. Dans le cas contraire, vos bonnes résolutions pourraient tomber à l’eau rapidement.

Enfin, il est préférable de se laisser une certaine marge de manœuvre pour les imprévus ou les petites fantaisies. Un budget trop serré peut devenir lourd à la longue.

Réviser

Faire un plan, c’est bien, mais le réviser régulièrement, c’est beaucoup mieux. Les spécialistes recommandent de le faire annuellement ou dès que survient un changement important comme une grossesse, un déménagement, une séparation, un nouvel emploi, etc.

Notis©2014


Étiquettes : , , ,