«Les filles ne sont pas des objets»
Publication : 23 juillet, 2014 > par Mary Mazur | Catégorie(s) : Droit humanitaire | Commentaire(s) (Pas de commentaire)

L’UNICEF, avec l’appui du gouvernement du Royaume-Uni, a organisé le premier sommet mondial sur la situation de la fille dans le monde. Ce sommet a pour objet d’accélérer la campagne de lutte contre la mutilation génitale féminine (MGF) et les mariages d’enfants – deux pratiques qui touchent actuellement des millions de filles à travers le monde. Les données publiées par l’UNICEF révèlent que ces pratiques sont toujours communes et courantes.

halte ms unicef

«Les mutilations génitales féminines et les mariages forcés affectent profondément et définitivement les filles, les privant de leur droit de mener une vie normale, c’est-à-dire prendre librement des décisions et avoir leur destin en main. Ces atteintes sont préjudiciables aux filles elles-mêmes, leurs familles et la société tout entière », a déclaré le Directeur général de l’UNICEF, Anthony Lake. «Les filles ne sont pas des meubles; elles ont le droit de déterminer leur destin. L’exercice de ce droit profiterait à tout le monde », a-t-il ajouté.

Pour savoir plus sur le sujet CLIQUEZ ICI

Pour savoir plus sur l’UNICEF CLIQUEZ ICI

Notis©2014


Étiquettes : , , , ,