L’interdiction des smartphones et ordinateurs portables dans les salles de classe est une bonne idée, mais…
Publication : 20 juin, 2014 > par Sidney Usher | Catégorie(s) : NTIC, R.H. | Commentaire(s) (Un commentaire)

Des chercheurs dénoncent l’utilisation des réseaux sociaux dans les écoles. Ils ont constaté que même les élèves les plus intelligents deviennent distraits lorsqu’ils utilisent Internet à des fins non-universitaires. Les étudiants qui suivent ou enregistrent les cours à l’aide de téléphones, tablettes et ordinateurs portables sont beaucoup plus susceptibles d’avoir des mauvaises notes et donc compromettre leur cursus scolaire et universitaire. Les étudiants connaitraient de meilleurs résultats s’ils abandonnaient leurs gadgets électronique et numérique pendant les cours. Cependant, les chercheurs admettent qu’une interdiction totale ne serait pas pratique.

L’étude, réalisée par des membres de l’Université d’État du Michigan et financée par le « National Science Foundation », constate que les élèves de tous les niveaux sont touchés par ce phénomène.  «Les étudiants de toutes les facultés intellectuelles et universitaires ne devraient pas se laisser distraire par l’utilisation d’Internet», a déclaré Susan Ravizza, qui a dirigé ladite étude.

Ravizza et ses collègues ont ciblé leur recherche sur l’utilisation d’Internet à des fins non académiques au sein d’une classe de 500 étudiants en psychologie. L’équipe a constaté que tous les élèves, indépendamment de leur capacité intellectuelle, qui ont utilisé Internet à des fins non-académiques, comme la lecture des informations, la consultation des courriels, la mise à jour de leur livres électronique personnel, ont obtenu les résultats d’examen les plus bas.

Lire aussi : un crayon et du papier pour mieux mémoriser

Des recherches antérieures ont constaté la prédisposition des gens intelligent à faire plusieurs choses à la fois. Cependant, la présente étude montre que la « multi-faculté » effective des personnes dotées d’un QI élevé n’a aucun effet sur la distinction : distraction-travail. Les chercheurs expliquent cela par le fait que l’utilisation d’Internet est un type particulier de multi-activité, en ce sens qu’il conduit souvent à l’addiction.

Lire aussi : les meilleurs systèmes éducatifs

En analysant les effets escomptés (renforcement des résultats antérieurs) de l’utilisation d’Internet sur le rendement scolaire, les chercheurs concluent que les étudiants ont une mauvaise connaissance de la façon dont leurs smartphones et les ordinateurs portables affectent l’apprentissage. Ils les appellent donc à une prise de conscience.

Cependant, selon la directrice du rapport, il serait presque impossible de tenter d’interdire les smartphones ou autres appareils électroniques dans les écoles et salles de conférence. En effet, une telle interdiction pourrait entrainer un problème de sécurité, puisque les téléphones cellulaires, notamment, font désormais partie intégrante de la vie quotidienne. C’est la source primaire de la communication et de l’information, le principal canal par lequel les messages urgents sont acheminés.

Notis©2014


Étiquettes : , ,