«Nos droits, notre combat»
Publication : 15 juin, 2014 > par Mary Mazur | Catégorie(s) : Droit humanitaire | Commentaire(s) (Pas de commentaire)

Un groupe de prostituées a disputé, le 14 juin 2014, un match de football dans un quartier populaire de Belo Horizonte aux côtés de joueuses d’une association chrétienne évangélique pour réclamer le respect de leurs droits. Organisée en marge d’un match officiel, Colombie-Grèce (3-0), comptant pour le Mondial-2014, la partie s’est tenue sur le bitume d’une petite rue peinte pour l’occasion en vert, avec des cônes de signalisation en guise de poteaux de buts. Les prostituées, qui jouaient aux côtés de membres d’une organisation chrétienne évangélique américaine, ont affronté une équipe universitaire locale.

«Les droits doivent être les mêmes pour tous. On ne peut pas être mises de côté en tant que travailleuses sexuelles (…) La discrimination doit prendre fin», a déclaré une porte-parole des prostituées, en marge de cette rencontre organisée sous le slogan: «Nos droits, notre combat».

«Le message est qu’il faut s’aimer mutuellement. Vous ne jugez pas, vous ne changez pas les gens, vous vous contentez de les aimer», a renchéri l’une des footballeuses de cette rencontre « off ».

La partie a été perdue par l’équipe des prostituées, mais le score n’a semblé affecter personne et l’opposition s’est terminée par des embrassades et des cris de joie dans les deux camps.

Depuis plusieurs années, les prostituées brésiliennes réclament la fin de la discrimination visant leur profession, qu’elles souhaitent réglementer notamment pour procurer des revenus et une retraite descente aux «travailleuses du sexe» vieillissantes.

Notis©2014

Source : Afp

Photo : Gustavo ANDRADE


Étiquettes : , , ,