Jimmy Scott est mort
Publication : 14 juin, 2014 > par Sidney Usher | Catégorie(s) : Culture | Commentaire(s) (Pas de commentaire)

Le chanteur de jazz américain, Jimmy Scott, distingué par sa voix de soprano, s’est éteint après une carrière longue de plus de sept décennies. Son épouse, Jeanie Scott, a annoncé que son mari est mort dans son sommeil à son domicile de Las Vegas, le jeudi 12 juin 2014. Sous les soins d’une infirmière, Il luttait à domicile contre des problèmes de santé découlant d’une déficience génétique de l’hormone. Jimmy Scott n’était plus monté sur scène depuis deux ans, mais continuait à  fréquenter les studios d’enregistrement. Il devrait être enterré à Cleveland, sa ville natale.

La voix de Kallmann

Né dans une famille de 10 enfants à Cleveland, Ohio, le 17 Juillet 1925, Scott a commencé son apprentissage en chantant, enfant, dans une chorale de l’église de son quartier. Frappé très tôt par le syndrome de Kallmann, une affection rare qui se caractérise notamment par l’arrêt de la puberté, Jimmy Scott a gardé jusqu’à l’âge adulte la voix d’un enfant, douce, aiguë, tout en soprano. Ce handicap est finalement devenu le trait qui a aidé Monsieur Scott à se démarquer de tant que chanteur.

Jimmy Scott a également trainé toute sa vie durant une insuffisance cardiaque congestive aggravée par un style de vie marqué par une consommation constante d’alcool et de cigarette.

La voix juvénile de Scott exprimait une émotion lourde, une technique semblable à celle de de Billie Holiday ou Nancy Wilson. Après l’avoir vu chanter en 1994, la chanteuse Madonna a dit au New York Times que Jimmy Scott est « le seul chanteur à l’avoir fait pleurer ». Dans la même veine, le grand Ray Charles a dit : « Jimmy exprimait l’âme à une époque où les autres n’exprimaient que des mots ».

Un succès tardif

L’album « Falling in Love Is Wonderful », l’un des plus abouti du chanteur, est sorti dans les années 1960, mais il a disparu des rayons, pour réapparaitre au début des années 1990. Son album 1992 « All the Way », qui signait le retour de l’artiste dans les affaires musicales, a été vendu à seulement 49 000 exemplaires aux États-Unis, mais lui a valu un culte populaire en Europe et en Asie, notamment au Japon, où Jimmy Scott est particulièrement célèbre.

Un différend juridique et judiciaire entre différent labels a empêché Scott d’exprimer son talent. La société Savoy Records, arguant de l’existence d’un contrat d’exclusivité à vie avec le chanteur a systématiquement bloqué toutes ses nouvelles parutions pendant 20 ans. Pendant ce temps, Jimmy Scott a tiré le diable par la queue en travaillant comme surveillant dans les hôtels et centre de soins de santé.

Son épouse Jeanie a déclaré: « Il était un ange sur la Terre. Il était différent, il était gentil, il était humble avec tout le monde. Il a eu une vie difficile, mais il n’a en jamais fait cas…. aucun ressentiment. »

Notis©2014


Étiquettes : , , , , ,