Top 20 des meilleurs systèmes éducatifs
Publication : 12 mai, 2014 > par Mary Mazur | Catégorie(s) : Economie, R.H. | Commentaire(s) (Pas de commentaire)

La Corée du Sud est tout en haut, suivie par trois autres pays d’Asie et la Finlande qui occupent le top cinq des pays ayant les meilleurs systèmes d’éducation et de formation. Ce classement est l’initiative d’un organisme international d’édition et de publication éducative, Pearson. L’étude comparative, la dernières en date, compilée par le magazine d’actualité et de prévision économique, Economist Intelligence Unit au nom et pour le compte de Pearson, souligne le succès en terme de performance des systèmes éducatifs asiatiques, avec en tête de file la Corée du Sud, le Japon, Singapour et Hong Kong (Chine).

La Finlande, qui était auparavant à la première place, a chuté à la cinquième, entrainant dans son sillage un certain nombre de pays scandinaves. Les Royaume-Unis occupent la sixième place. La Pologne a elle aussi bonifié son système éducatif. Grâce à une réforme astucieuse de son système d’éducation post – communiste elle se hisse dans le top 10.

Grâce notamment à son taux de réussite aux diplômes de l’enseignement supérieur, le Royaume-Uni occupe désormais la sixième place. Le ministre de l’éducation britannique s’en est réjoui en déclarant: « Le Royaume-Uni a une réputation mondiale d’excellence dans l’enseignement supérieur. Il attire des étudiants étrangers qui apportent une énorme contribution économique et culturelle à la Grande-Bretagne. Pour maintenir notre position, nous devons continuer à attirer des étudiants étrangers et promouvoir le Royaume-Uni comme une puissance économique du savoir. »

Lires aussi : Le malaise des étudiants étrangers du Royaume-Uni

Le rapport annexé au classement dit que le succès des pays asiatiques les plus performants reflète une culture dans laquelle les enseignants et les écoles sont très respectés. C’est un système éducatif où « les enseignants, les élèves et les parents assument tous leur part de responsabilité». Les tests ont montré que les élèves sud-coréens sont tenus de mémorise 60 à 100 pages. Ce système basé sur l’apprentissage par cœur pose cependant des questions quant à sa valeur sur le long. Le rapport note également que les compétences prisées, telles que créativité et la résolution de problèmes, sont beaucoup plus difficiles à quantifier.

Lire aussi : Le secret de la réussite scolaire

Pour John Fallon, directeur général de Pearson, ce classement montre le lien étroit qui existe entre l’amélioration du niveau de l’éducation et de la formation et la croissance économique. Cette comparaison qui met en lumière les systèmes d’éducation de l’Asie montre le potentiel qui reste à exploiter dans les autres pays. Les systèmes éducatifs à travers le monde pourraient en apprendre davantage les uns des autres. Monsieur Fallon a aussi ajouté que la technologie numérique pourrait jouer un rôle dans le partage des bonnes idées, mais elle devrait contribuer à renforcer plutôt que de déplacer le rôle de l’enseignant. Selon lui, c’est une «grave erreur» de vouloir que le rôle de l’enseignant soit atténué par l’utilisation croissante de la technologie.

Notis©2014

Source: Pearson  / Economist Intelligence Unit


Étiquettes : , , , , ,