Les raisons pour lesquelles vous ne serez jamais riche
Publication : 21 avril, 2014 > par Sidney Usher | Catégorie(s) : Finance-Comptabilité, Fiscalité, Management | Commentaire(s) (2 commentaires)

Beaucoup (trop) de personnes croient (un peu trop vite) que la « richesse » est hors de leur portée. «J’ai toujours été fauché, mes parents et arrières grands-parents l’étaient également ; c’est générationnel !», disent-ils. Pourtant, selon des experts, il n’est pas nécessaire d’hériter d’une fortune ou de gagner à la loterie pour mener une vie financièrement sécurisée. Avec un peu de connaissances, beaucoup de travail et une bonne dose de discipline n’importe qui peut jouir du confort qu’offre la vie. Il y a des millions de millionnaires potentiels qui auraient pu être au sommet de l’échelle sociale, s’ils s’étaient débarrassés  ces  quelques mauvaises habitudes :

Vous êtes dépensier

Beaucoup de gens vivent au-dessus de leurs moyens, sans le savoir. Une enquête financière a révélé que plus de la moitié des personnes en activité déclarent faire des dépenses supérieures à leurs revenus mensuels.

Dépenser la totalité de votre salaire (et même plus) chaque mois n’est pas un ingrédient de la recette pour accéder à la réussite financière. Pour maîtriser les dépenses, commencer par le suivi mensuel ou journalier de votre argent. Essayez de vous concentrer sur les domaines essentiels et réduire vos dépenses non indispensables.

Vous économisez peu ou pas

Les réalités géographiques, sociologiques et économiques peuvent constituer un frein au plan d’épargne. Mais l’économie est le préalable à la création de la richesse. Un effort s’impose : Commencez par un fonds d’urgence qui peut être exploité en cas de maladie, perte d’emploi ou une autre calamité inattendue. Une fois votre fonds d’urgence est en bonne voie, vous pourriez affecter une petite quantité de vos gains vers d’autres objectifs, tels que l’achat d’une maison ou d’un véhicule.

Vous êtes (sur)endettés

Certaines dettes peuvent conduire à la réussite financière – comme par exemple un prêt hypothécaire pour l’achat immobilier, une ligne de crédit pour démarrer une entreprise ou un prêt étudiant pour financer des études – mais un solde de carte de crédit à intérêt élevé produit des effets inverses et pervers. Souscrivez donc des crédits bancaires à des taux les plus bas possible. Puis, attelez-vous à les rembourser le plus rapidement possible.

Vous payez trop de frais

Les frais de retard, les frais bancaires, les frais de carte de crédit… sont des montants apparemment insignifiants, pris individuellement. Mais, pris dans la globalité, ces montants sont considérables. La seule façon d’éviter ces charges insignifiantes et embêtantes est de lire attentivement les petits caractères des clauses d’adhésion afin de bien comprendre les règles des frais et éviter de les enfreindre.

Vous aimez la nouveauté

La nouveauté, c’est bien, mais ce n’est souvent pas le meilleur investissement. Par exemple une voiture, les estimations varient, mais sachez qu’un véhicule neuf perd 30% de sa valeur au cours des deux premières années. Au fait les biens de seconde mains ont généralement la même valeur les bien nouvellement mis en vente. Leur acquisition offre une grande opportunité d’économie d’argent.

Vous ne pratiquez pas «l’auto-investissement»

Ceci pourrait être le plus grand obstacle sur le chemin qui mène à la richesse. En effet, c’est la formation qui conduit au développement personnel. Si vous ne vous n’investissez pas dans la formation continue vous risquez de limiter vos chances de gagner plus d’argent dans l’avenir. Votre propre pouvoir d’achat – enracinée dans votre éducation et votre compétence – est  l’atout le plus précieux que personne ne peut vous enlever.

Notis©2014


Étiquettes : , , , ,