L’Écran à la Lecture
Publication : 15 mars, 2014 > par Mary Mazur | Catégorie(s) : Culture, NTIC | Commentaire(s) (2 commentaires)

Surexcités et sur-stimulés en permanence par les téléphones mobiles, les tablettes numériques et les jeux d’ordinateur, les enfants n’ont jamais un moment de calme pour lire. C’est le constat d’un récent rapport sur les comportements familiaux au sein de la société moderne. Selon ce rapport les enfants sont en train de rater le tournant du rendez-vous crucial avec «l’art d’être toujours heureux». Cela, avec la complicité des parents qui leur imposent l’utilisation de gadgets numériques censés briser l’ennui.

La joie de lire

Les écrans ont trouvé le moyen de s’imposer dans chaque compartiment de la vie quotidienne. Il est temps de dire « c’est assez ! » a déclaré un éducateur, sous le couvert de l’anonymat. Ces moments de calme et de tranquillité où vous dites « que dois-je faire? » sont devenus rares. La lecture a besoin de ces moments de calme et de tranquillité pour prendre racine dans les habitudes des enfants. « Beaucoup d’enfants ont perdu ou n’auront jamais la joie d’écouter ou lire une bonne et belle histoire. Cela est une grande tristesse », a-t-il ajouté.

Le temps perdu

L’étude révèle que de nombreux enfants manipulent leurs téléphones au lit, ce qui les empêche de dormir tôt et bien: ils jouent à des jeux informatiques plutôt que de lire un livre. Le rapport souligne également que de nombreux parents s’inquiètent lorsque leurs enfants semblent ne rien faire et voient le temps de tranquillité et de calme comme un temps perdu. Ce constat est corroboré par une mère de famille qui a dit: «Aujourd’hui, nous sommes tous continuellement dans des tâches multiples et nous nous sentons souvent coupables si nous pensons que nous sommes en train de perdre même une seconde. Dans de nombreuses familles le temps de l’écran interactif est à un tel degré que l’esprit des enfants est surexcité en permanence ».

Le juste équilibre

Pourtant, le monde numérique a le potentiel pour favoriser la lecture des enfants. Reste à trouver le juste équilibre. En effet, dans un monde submergé par les écrans de toutes tailles, les enfants peuvent être avides autant de jeux que de lecture. Il appartient aux éducateurs et parents de créer les conditions favorable à ces « moments de calme » propices à la lecture. C’est dans cette veine que le Poète britannique, Roger McGough, âgé aujourd’hui de 75 ans, a exhorté les familles à parler plus aux enfants pendant les repas, afin d’éviter qu’ils restent collés aux ordinateurs portables.

Notis©2014


Étiquettes : , , ,