Le téléphone mobile serait sans « risque pour la santé »
Publication : 18 février, 2014 > par Sidney Usher | Catégorie(s) : Santé | Commentaire(s) (Pas de commentaire)

Dans un rapport paru en 2011, l’Organisation mondiale de la Santé mettait en garde les utilisateurs de téléphone mobile contre l’usage accru de  ces appareils qui causeraient le cancer. L’OMS a, en conséquence, conseillé à la population d’utiliser des kits mains-libres, faire plus de textos (SMS) que d’appels et réduire Leur exposition aux ondes radiophoniques. Mais une étude récente balaie ce rapport en affirmant que les téléphones portables ne représentent « aucun risque de santé ». Cette nouvelle étude est l’aboutissement de 11 années de recherches coordonnées par le professeur Paul Elliott.

Le professeur Paul Elliott, de l’Imperial College de Londres, a déclaré : « Les gens sont inquiets, car ils croient que vivre dans un espace de téléphonie mobile pourrait affecter la santé de leurs enfants. Nous avons examiné cette question au titre du risque de cancers chez les jeunes enfants. Nous n’avons trouvé aucun indice pouvant laisser penser que les enfants, les mères qui vivent à proximité d’une source d’ondes pendant leur grossesse ont un risque plus élevé de développer un cancer que ceux qui vivent ailleurs. ». Une étude publiée la veille par des chercheurs de l’Université d’ Oxford a également révélé que les (16 500) enfants (britanniques) qui vivent à proximité de lignes électriques aériennes n’encourent pas de risque accru de faire une leucémie.

Selon David Coggon, président du Mobile Telecommunications and Health Research (MTHR), l’organisme central de recherche sur la télécommunication qui a participé à l’étude: « Lorsque le programme a été mis en place, il y avait de nombreuses incertitudes scientifiques sur les risques possibles pour la santé causés par les téléphones mobiles et les technologies connexes. Ce programme indépendant est maintenant terminé. Et après une recherche exhaustive, nous n’avons trouvé aucune preuve de risques pour la santé du fait des ondes radio produites par les téléphones mobiles ou leurs stations de base. Nous pouvons maintenant être beaucoup plus confiants quant à la sécurité des systèmes de télécommunications modernes ».

Ce long programme de recherche a mobilisé 13,6 millions d’euros, financé conjointement par le gouvernement britannique et l’industrie des télécommunications. La part respective des deux parties n’a pas été précisée.

Notis©2014

Sources: the Mobile Telecommunications and Health Research


Étiquettes : , , , ,