Le Wi- Fi est-il dangereux?
Publication : 16 janvier, 2014 > par Sidney Usher | Catégorie(s) : Environnement, NTIC, Santé | Commentaire(s) (2 commentaires)

Une étude a constaté que les plantes placées près d’un routeur sans fil meurent au bout de quelques heures.  Certains scientifiques pensent que cette désagrégation soudaine est due à l’absorbions des signaux radio. D’autres experts croient que les effets négatifs sont le fait de la chaleur émise par le routeur sans fil. Les scientifiques sont d’avis que les plantes et le corps humain absorbent les signaux radio du Wi-Fi. En revanche, ils sont divisés sur la question des dommages éventuels sur les tissus humains. Il s’agit pourtant d’une question cruciale. En effet, le quotidien du citoyen du 21ème siècle est envahi par le Wi-Fi (la connection internet sans fil)

Résultat probable

L’’attention des chercheurs du monde entier a été attirée par les conclusions d’une expérimentation réalisée par un groupe d’élèves danois âgés de 15 ans. Cette nouvelle expérience a montré que les signaux invisibles – générés par les téléphones mobiles et les ordinateurs portables – pourraient effectivement être la cause de graves dommages sur les plantes. Les cinq filles d’un collège du nom de «  Hjallerup » ont entrepris l’expérience après avoir remarqué que lorsqu’elles dormaient avec leurs téléphones mobiles près de leurs têtes, elles avaient du mal à se concentrer le lendemain. Finalement une équipe de scientifiques danois s’est mis au travail en exposant six plateaux de graines  d’herbes aromatiques dans une salle à proximité de deux routeurs Wi-Fi fonctionnels.  Six autres plateaux contenant les mêmes plantes ont été également placés dans une pièce sans un routeur Wi-Fi. Au bout de 12 jours d’expérience, les graines placées à proximité des routeurs ont viré au brun et sont mortes. Cette expérience fait planer la suspicion sur les téléphones mobiles et tout équipement muni d’un système Wi-Fi. Tant et si bien que certaines associations de parents d’élèves appuyée par des professeurs militent pour   la suppression des équipements dotés de système Wi-Fi  au sein des écoles et établissements publiques.

Lire aussi : comment rester connecté en permanence?

Arbres hollandais

Il ya trois ans, une expérience sur des arbres plantés à proximité d’un routeur sans fil à Alphen aan den Rijn, une ville située dans l’ouest de la Hollande, ont vu leur écorce endommagée et leurs feuilles perdre la vie. Ces arbres  ont été exposés à six sources de rayonnement avec des fréquences allant de 2412 à 2472 MHz et une puissance de 100 mW à une distance de seulement 20 cm. Le maire de la ville a diligenté cette enquête après la découverte d’anomalies inexpliquées non causées par une infection virale connue. Le rapport a conclu que   la radiation émise par les routeurs a « probablement » causé la formation des « éclats de plomb » sur  l’écorce et les feuilles des arbres ainsi exposés. Il faut dire  qu’aux Pays-Bas, environ 70% des arbres plantés dans les zones urbaines présentent les mêmes symptômes. Il y a cinq ans, seulement 10% des arbres étaient concernés. En revanche, comme le révèle cette étude, les arbres situés dans les zones densément boisées ne sont pas affectés.

Lire aussi : Li-Fi

Reste que  de nombreux scientifiques ont exprimé leur scepticisme sur ce genre de recherche. Marvin Ziskin, Professeur de radiologie et de physique médicale à l’Université de Temple aux États-Unis a déclaré: « il n’y a rien de neuf sur les émissions Wi-Fi. Scientifiquement, il n’y a pas de preuve à l’appui que ces signaux sont une source de préoccupation. »

Notis©2014


Étiquettes : , ,