L’invisible dégât de la cigarette
Publication : 29 décembre, 2013 > par Sidney Usher | Catégorie(s) : Santé | Commentaire(s) (2 commentaires)

Alors que les méfaits du tabagisme sur le cœur et les poumons sont de mieux en mieux connus et compris, les autorités sanitaires devraient, au cours de cette nouvelle année, attirer l’attention sur la façon dont les produits chimiques comme l’arsenic et le cyanure endommagent les cellules du cerveau, entrainant une augmentation du risque d’AVC, mais aussi de déclin cognitif et la démence. C’est la recommandation d’une étude qui vient d’être publiée  dans le New England Journal of Medicine. Cette étude a été réalisée par des experts de l’American Cancer Society et du Harvard School of Medicine. Examinant les tendances de la mortalité d’un demi-siècle aux États-Unis, les chercheurs ont constaté une augmentation significative du taux de mortalité chez les femmes qui fument.

Une deuxième étude, menée sous le couvert de l’University College London (UCL), a montré que le déclin cognitif s’accélère plus rapide chez les fumeurs de longue durée. Selon les auteurs du rapport tous les fumeurs devraient envisager d’abandonner définitivement la cigarette afin de protéger leur cerveau des préjudices graves à long terme.

 » Nous connaissons les méfaits de la fumée sur le cœur et les poumons, mais les fumeurs doivent être conscients de l’importance des dommages potentiels pour le cerveau et d’autres organes vitaux provoqués par les toxines des cigarettes qui envahissent le sang « , a déclaré le Docteur Dame Sally d’UCL. Toutefois, a-t-il poursuivi, les fumeurs peuvent limiter les dégats en arrêtant la consommation de cigarettes cette nouvelle année. Dans les cinq ans suivant cet arrêt, l’organisme du fumeur peut, en effet, évoluer dans les mêmes conditions sanitaires que celui d’un non fumeur. « 

Il y a, dans le monde, environ un accident cardio-vasculaire toutes les cinq minutes. Un AVC survient lorsque l’apport sanguin au cerveau est interrompu, causant l’endommagement ou la mort des cellules du cerveau. La cigarette est aussi la troisième cause d’invalidité physique et mentale.

Joe Korner, qui milite au sein d’une association contre les AVC a déclaré: «Plus vous fumez, plus votre risque augmente … Arrêter de fumer est l’une des choses les plus importantes que vous puissiez faire pour réduire le risque d’accident cardio-vasculaire. »

Notis©2013


Étiquettes : , , , ,