Le Web et le bonheur
Publication : 30 novembre, 2013 > par Mary Mazur | Catégorie(s) : NTIC | Commentaire(s) (Pas de commentaire)

Quand on parle de moralité ou de santé mentale, la toile numérique a une mauvaise réputation. D’innombrables articles affirment que l’accès régulier à Internet est source de stress, anxiété, dépendance, toxicomanie, criminalité… Mais voilà qu’une étude vient démontrer que passer du temps sur le Web pourrait rendre les gens plus heureux. En effet, des chercheurs du célèbre « BCS » (institue de recherche en informatique de Royaume-Uni) semblent avoir trouvé un lien entre l’accès Internet et le bien-être.

Un sentiment de liberté

Dans l’ensemble, l’étude a révélé que l’accès à l’Internet amène les gens à se sentir mieux dans leur vie. « En d’autres termes, les personnes ayant accès l’informatique sont plus satisfaits de leur vie, quelque soit leurs revenus», a déclaré Michael Willmott, le chercheur en sciences sociales qui a coordonné l’étude. «Notre analyse, poursuit-il, montre qu’internet joue un rôle fonctionnel dans la vie des gens, en augmentant leur sentiment de liberté et de mainmise sur leur destin. Ce qui a un impact positif sur le bien-être ou le bonheur. »

Peu d’études avaient été faites sur la façon dont l’accès au Web influe (directement ou non) sur le bonheur. C’est pourquoi ces chercheurs ont réalisé cette étude pour le compte de la BCS. Ils ont établi et analysé les données issues de 35.000 personnes à travers le monde qui ont participé à l’enquête sur une période allant de 2005 à 2007. En « zoomant » un certain nombre de facteurs sociaux et économiques qui déterminent le bonheur – y compris le sexe, l’âge, le revenu et l’éducation – l’enquête a montré que l’utilisation d’Internet permet aux gens d’augmenter leur sentiment de sécurité, de liberté personnelle et d’influence.

Les êtres sociaux

«Les résultats sont très plausible … Si vous introduisez une technologie de pointe [dans le monde en développement], que ce soit Internet ou le téléphone portable, qui permet aux gens de réduire le fardeau des contraintes quotidiennes, il est sûr que leur vie sera affectée de façon positive » a dit Carol Graham, directeur d’études de politique étrangère à la Brookings Institution à Washington, DC, et auteur du Bonheur dans le monde.

L’enquête a montré que la corrélation entre l’accès Internet et le bonheur ne semble pas augmenter avec l’âge, ce qui signifie qu’il n’y a pas que les enfants qui reçoivent quelque sensation agréable du fait de surfer sur le Web. « Que vous soyez jeune ou vieux, nous sommes tous des êtres sociaux, nous avons tous besoin de quelque chose qui facilite l’accès au monde extérieur», a déclaré, Paul Flatters, l’un des auteurs du rapport dans son communiqué de presse.

Notis©2013

Source : Time magazine


Étiquettes : , , , ,