Une minute de silence pour Ray Dolby
Publication : 13 septembre, 2013 > par Sidney Usher | Catégorie(s) : Divers | Commentaire(s) (Pas de commentaire)

Ray Dolby, pionnier de l’audio et inventeur américain du « son multicanal », éventail de techniques d’enregistrement, de mixage et de reproduction dit « surround » (encerclant ou environnant), vient de décéder à l’âge de 80 ans. Fondateur en 1965 de la société qui porte son nom, il souffrait de la maladie d’Alzheimer aggravée par une leucémie aiguë, récemment diagnostiquée. Il est mort dans sa maison à San Fransisco, le 12 août 2013.

Un visionnaire

« Aujourd’hui, nous avons perdu un ami, un mentor et un véritable visionnaire », a déclaré Kevin Yeaman, Pdg de « Dolby Laboratories ». Les travaux de Monsieur Dolby, dans le secteur de la technologie audio, ont contribué à la création d’une véritable industrie exclusivement dédiée à une diffusion convaincante et passionnante du format audio. Le système stéréo Dolby est, en effet,  la base de la création de sons uniques qui ont propulsé des films comme « Star Wars » (la guerre des étoiles). Il a d’ailleurs reçu de nombreuses récompenses, dont plusieurs Emmys, deux Oscars et un Grammy. A ces titres, il faut ajouter la réception de la « National Medal of Technology » des mains du président Bill Clinton et une intronisation au « Panthéon des Etats-Unis » et à la «Royal Academy of Engineers» du Royaume-Uni. Outres les impactes indéniables du Dolby sur le cinéma, la découverte de Dolby a également trouvé refuge dans des millions de foyers. Pour beaucoup, son nom est associé à la réduction des bruits, sons parasites et autres sifflements générés par la lecture de bandes sonores.

Une passion musicale

 » Bien qu’il fut un ingénieur dans l’âme, les réalisations de mon père dans le domaine technologique est née d’une passion pour la musique en particulier et les arts en général », a déclaré le romancier et cinéaste Tom Dolby.

Diplômé de l’Université de Stanford puis de Cambridge, Dolby a commencé sa carrière professionnelle à «Ampex Corporation».  Après avoir enregistré ses premiers brevets pour ses découvertes sur des systèmes d’enregistrement sur bande vidéo, il décida de voler de ses propres ailes. Il fonda Dolby Studios à Londres en 1965. En 1976, il déménagea à San Francisco où la société allait établir son siège social. Pour sa dernière épouse, âgée de 47 ans,  Monsieur Dolby était un homme libre :  » Parce qu’il pouvait faire exactement ce qu’il voulait faire, de quelle façon il voulait le faire… Le résultat est une entreprise très prospère. »

A la nouvelle de sa mort, on a assisté à des hommages précipités et affluant. L’on peut citer l’un de ses collègues qui écrit : «Pour être un inventeur, vous devez être prêt à vivre avec le sentiment d’incertitude, travailler dans l’obscurité et tâtonner dans l’angoisse d’une réponse qui restera hypothétique.»

Notis©2013


Étiquettes : , , , ,