Le vinyle et le repos éternel
Publication : 4 août, 2013 > par Sidney Usher | Catégorie(s) : Croyances, Economie | Commentaire(s) (Un commentaire)

Voici un moyen original de partir, ou plutôt de rester. La société de droit britannique «And Vinyly» propose d’insérer les cendres de ses clients dans une série de trente vinyles distribuée aux proches. «And Vinyly» (un jeu de consonances avec «And Finally»), créée depuis 2009 par le producteur de musique britannique Jason Leach, vend ses services pour une immortalisation dans un vinyle à qui le souhaite, à la moitié du prix d’un enterrement traditionnel.

«Le lieu de repos parfait»

Les intéressés peuvent envoyer leurs cendres après crémation, une partie de leur corps s’ils veulent être enterrés ou même les cendres de leurs animaux de compagnie. Le tout est envoyé dans une usine à Londres et pressé avec un vinyle brut, puis avec un enregistrement de 24 minutes.

L’enregistrement peut comprendre une musique qui tenait le défunt à cœur, la voix du défunt lui-même, un bruit d’ambiance, et pour les plus indécis, la société offre un panel de mélodies faites maison. Le vinyle peut également rester vierge pour les puristes.

Des commandes en centaines

Pour environ 4000 livres (environ 4 400 euros), impression comprise, un artiste de la National Portrait Gallery, James Hague, tire le portrait du client à travers une « liner note », pour assortir le vinyle d’une pochette très personnelle.

Selon Business Week, Leach aurait jusqu’à présent finalisé quatre commandes, dont une de la famille d’un DJ souhaitant qu’il puisse «jouer encore un peu dans ses clubs préférés». La société connaîtrait un véritable décollage depuis ces six derniers mois, et aurait été assaillie de centaines de commandes.

Notis©2013

Sources : andvinily.com


Étiquettes : , , ,

Articles similaires.