La percée des smartphones
Publication : 17 août, 2013 > par Sidney Usher | Catégorie(s) : Economie, NTIC | Commentaire(s) (Pas de commentaire)

L’époque du téléphone portable qui ne fait que téléphoner est bel et bien révolue ! Aujourd’hui, les téléphones sont « smart » (intelligents), l’appel n’est plus qu’une fonction parmi d’autres. Au deuxième trimestre 2013, il s’est vendu pour la première fois plus de smartphones que de téléphones portables ordinaires, indique une étude du cabinet d’analyse Gartner : 225 millions de portables qui permettent de se connecter à Internet, regarder la télévision, filmer ou prendre des photos, se sont ainsi écoulés, représentant 51,8 % des ventes d’appareils de téléphonie mobile. Dans le même temps, il ne s’est vendu que 210 millions de téléphones classiques, soit une baisse de 21 %.

Les plus fortes hausses de ventes de smartphones ont eu lieu en Asie-Pacifique (+74 %), en Amérique latine (+55 %) et en Europe de l’est (+31 %) indique un analyste de Gartner.

La domination de Samsung Electronics

Le fabricant sud-coréen a vendu 107 millions d’appareils (toutes catégories confondues) sur le trimestre, parmi lesquels 71 millions étaient des smartphones. Un résultat qui conforte son rang de numéro un mondial, devant l’américain Apple qui ne détient que 14,2 % de ce marché, résultat en baisse par rapport à l’année dernière (18,8 %). La petite guerre que se livrent les deux leaders ne devrait pas s’arrêter, puisque les deux envisagent de présenter de nouveaux produits dès la rentrée . Pour autant, le constructeur chinois Xiaomi pourrait aussi rebattre les cartes .

Samsung reste également leader sur le marché des téléphones mobiles classiques, devant Nokia, ex-numéro un mondial.

La dégringolade de Nokia

Le finlandais, Nokia, qui a pris tardivement le tournant des smartphones, ne détenait plus que 14% du marché mondial (toutes catégories confondues) contre près de 20% l’année précédente. Et ce malgré le bon accueil réservé à sa gamme de smartphones Lumia, équipée d’un système d’exploitation Microsoft, dont les ventes ont bondi de 112,7% de mai à juin. Pour l’analyste de Gartner, Nokia a toutefois « construit une gamme d’appareils présents sur toutes les gammes de prix, ce qui devrait favoriser les ventes des Lumia lors du second semestre ».

LG Electronics devient le troisième fabricant de smartphones avec 3,8% de parts de marché, devant Lenovo (2,8% de parts de marché).

Le nouveau coup dur de Blackberry.

Contrairement à ses concurrents, le Canadien Blackberry possède son propre système d’exploitation (OS). Il cherchait ainsi à s’imposer comme le «troisième écosystème», une alternative jugée «indispensable» par de nombreux observateurs au duopole Apple/Google. Or, les chiffres de Gartner montrent que Blackberry n’a pas réussi cette mission. Le «moteur» du terminal de l’Américain Microsoft lui est, pour la première fois passé devant. Le premier système d’exploitation reste celui d’Android de Google avec 79% de parts de marché, devant l’iOS d’Apple (14,2%), suivi de Microsoft (3,3%) puis Blackberry (2,7%), bien en deçà des 20 % atteints par le Canadien à la fin 2009.  Mais le Canadien espère une nouvelle dynamique: la direction a déclaré cette semaine qu’elle explore toutes les pistes, y compris celle d’une vente. Reste à savoir si la nouvelle stratégie lui permettra de redresser la barre.

Le cabinet Gartner prévoit que 1,82 milliard de téléphones portables seront vendus dans le monde en 2013.

Notis©2013


Étiquettes : ,