L’appli Facebook sur Android récupère des numéros de téléphone sans autorisation.
Publication : 2 juillet, 2013 > par Sidney Usher | Catégorie(s) : Société | Commentaire(s) (Pas de commentaire)

Dans une note de blog parue le mardi 02 juillet 2013, Symantec se dit « surpris » suite à une découverte dans les applications fonctionnant sous Android. « La première fois que vous lancez, affirment les dirigeants de Simantec, l’application Facebook, même avant de vous logger, votre numéro de téléphone sera envoyé par Internet aux serveurs de Facebook. Vous n’avez pas besoin de fournir votre numéro de téléphone, de vous enregistrer, d’initier une action particulière, ou même de disposer d’un compte Facebook pour que ça se produise ».

La semaine dernière, Symantec a lancé sa nouvelle suite Norton Mobile Security pour les smartphones sous Android. Baptisée Mobile Insight, cette solution a la capacité d’identifier automatiquement les risques causés par les applications installées sur un mobile Android. Lors de l’expérimentation de la suite, l’équipe de Symantec a remarqué que l’application de Facebook transférait le numéro de téléphone sans autorisation du propriétaire du terminal mobile. Le transfert vers les réseaux de Facebook se faisait sans même posséder un compte sur Facebook. « Mobile Insight a repéré automatiquement l’application Facebook pour Android parce qu’elle faisait fuiter le numéro de téléphone de l’appareil ».

L’équipe Symantec, soucieuse de la protection des données personnelles des utilisateurs, a contacté le réseau social pour se renseigner sur les motifs de cette collecte. Celui-ci a confirmé l’information tout en rassurant les utilisateurs que l’opération ne sera pas exploitée par des tiers.

Une question mérite alors d’être posée : quel est le sort des numéros de téléphone collectés par le réseau social ?

Reste qu’après celles de l’ex-consultant des renseignements américains Edward Snowden sur l’espionnage à grande échelle orchestré par les États-Unis avec la coopération de plusieurs géants du Web tels Google, Facebook ou encore Yahoo!, cette nouvelle révélation vient nous rappeler à quel point nos vies numériques sont aujourd’hui exposées.

Notis©2013

 


Étiquettes : , , , , ,

Articles similaires.