Comment garder votre entreprise en bonne santé financière?
Publication : 18 juillet, 2013 > par Sidney Usher | Catégorie(s) : Finance-Comptabilité, Fiscalité, Management | Commentaire(s) (Pas de commentaire)

On entend souvent dire qu’une entreprise vit ses heures les plus difficiles pendant la première année de son existence. Les recherches démontrent que près de la moitié de toutes les entreprises disparaissent en moins de trois ans après leur démarrage. Le démarrage d’une entreprise n’est donc qu’une étape. En effet, une fois que votre entreprise a pris son envol, de nombreux autres défis vous attendent encore. Pour vous aider à mieux vous préparer, voici quelques conseils pour garder votre entreprise en bonne santé financière :

• L’exploitation d’une petite entreprise constitue un processus d’apprentissage à vie. La roue tourne continuellement et il faut tous les jours s’assurer de son juste alignement. Sachez garder le cap et soyez toujours à l’avant-garde. En vous dotant des outils et des connaissances nécessaires, vous serez davantage en mesure de faire face aux changements.

• Entretenez des relations harmonieuses avec vos prêteurs, vos fournisseurs, vos associés et vos employés. La solidité de vos relations repose d’abord sur votre capacité de communiquer.

• Soyez franc. Si vous éprouvez des problèmes de trésorerie et que vous ne pouvez effectuer un versement ou payer une facture, informez-en votre prêteur ou votre fournisseur. Vous bâtirez ainsi de solides relations et ne risquerez pas de perdre leur confiance.

• Acquittez-vous de vos tâches financières courantes comme la tenue de livres, car le succès de votre entreprise en dépend. Tenez vos prêteurs au courant de l’évolution de votre situation financière.

• Établissez des prévisions de trésorerie réalistes qui pourront vous servir à appuyer une demande de prêt ou à anticiper des problèmes imprévus. Lorsque vous établissez vos prévisions de trésorerie, assurez-vous de tenir compte de l’issue possible de tout scénario éventuel (Que faire si votre produit devient moins populaire ? Et si le succès dépassait vos prévisions ? À quel rythme prendre de l’expansion ?)

• Payez tous vos comptes à temps et évitez les mauvaises créances, tels que les chèques retournés sans provision ou le non-paiement de vos cartes de crédit.

• Soyez réaliste quant à votre capacité de travail et à votre plan d’affaires annuel et quinquennal.

De nombreux propriétaires de petites entreprises perdent leur enthousiasme lorsque les bénéfices tardent à venir. Un autre danger les guette : la surcharge de travail qui les empêche de livrer à temps un produit de qualité.

• Révisez régulièrement votre plan d’affaires, y compris votre stratégie de marketing, et corrigez votre tir au besoin.

• Préparez-vous à prendre des décisions difficiles rapidement.

• N’hésitez pas à demander des conseils ou de l’aide supplémentaire aux personnes plus expérimentées que vous (conseil, expert, banquier, collègue…).

Notis©2013


Étiquettes : , , ,