Lionel Messi, le drible de trop?
Publication : 20 juin, 2013 > par Sidney Usher | Catégorie(s) : Fiscalité, Sport | Commentaire(s) (Un commentaire)

Insaisissable sur les pelouses du monde entier, Lionel Messi  est rattrapé par l’administration fiscale espagnole. Le joueur de football Argentin et son père, Jorge Horacio Messi, ont été mis en examen et font des apparitions très médiatisées devant le tribunal depuis le 17 septembre 2013 pour répondre d’une accusation de fraude fiscale. L’Argentin du Barça aurait omis, entre 2006 et 2009, de déclarer 4 millions d’euros de droits à l’image.

Lionel Messi et son père, Jorge Horacio Messi, lui aussi soupçonné de fraude fiscale, faisaient l’objet d’une plainte déposée au tribunal de première instance de Gava (banlieue de Barcelone), où se trouve la résidence de l’attaquant argentin. Père et fils auraient élaboré une stratégie complexe pour faire transiter les sommes perçues au titre du droit à l’image dans des sociétés écrans situées dans des paradis fiscaux (Beliez, Uruguay).

Ces sociétés facturaient ensuite des prestations à d’autres situées au Royaume-Uni et en Suisse. Le montant total de la fraude s’élèverait à 4 millions d’euros. Rappelons que le quadruple Ballon d’Or est actuellement le deuxième footballeur le mieux payé de la planète avec 35 millions d’euros annuels (12,5 millions de salaire annuel, soit 1,04 million par mois, 500.000 euros de primes et 22 millions de contrats publicitaires et autres partenariats).

Lionel Messi avait clamé son innocence dès la divulgation de l’information le 12 juin dernier en niant toute fraude fiscale. «Nous (Ndlr : son père et lui) sommes surpris parce que nous n’avons jamais commis d’infraction d’aucune sorte. Nous avons toujours rempli nos obligations fiscales suivant les avis de nos conseillers fiscaux, qui sont chargés de clarifier la situation», avait indiqué l’Argentin sur sa page Facebook.

Notis©2013


Étiquettes : , , , ,