Quelle Tablette ?
Publication : 29 mai, 2013 > par Sidney Usher | Catégorie(s) : Economie | Commentaire(s) (Un commentaire)

Avant d’acquérir une tablette, la question du système d’exploitation est essentielle et assez complexe, car le choix dépend beaucoup de ce que l’on possède déjà comme équipement mobil. Avec la diversification, du fait de l’arrivée sur le marché des modèles Androïde et Windows 8 venus concurrencer l’iPad d’Apple, se pose aussi la question de la taille puisque désormais, une tablette va du 7 au 11.6 et même 13 pouces si on inclut les ordinateurs hybrides sous Windows 8. De fait, c’est la taille et donc l’usage plus ou moins mobile qui devrait déterminer votre choix. Voici comment procéder avant d’acheter votre tablette.

L’iPad

Chez Apple, le choix est restreint mais toutefois plus large qu’avant. En 9.8 pouces 4/3, il y a l’iPad dernière génération, la quatrième, même si Apple n’utilise plus cette nomenclature. La tablette est assez imposante mais offre un écran très résolu, d’excellentes performances et une bonne autonomie. L’iPad 2 est encore disponible à la vente. On perd en performances et en résolution mais à tarif réduit. L’iPad Mini offre un écran de sept pouces et des performances correctes pour un encombrement restreint mais il est cher au regard de ce qu’il propose. Les trois tablettes d’Apple tournent sous IOS 6 qui demeure le système le plus simple et le plus intuitif mais aussi le moins flexible et le plus fermé. On peut aussi déplorer qu’il n’y ait pas d’échange possible avec les autres appareils sans passer par iTunes. On regrette aussi une comptabilité limitée avec les formats vidéo et un manque de personnalisation possible. Ceci étant, la plupart des limites citées se contournent aisément par des accessoires ou des applications. La principale force de l’iPad réside dans l’App Store qui offre de loin le plus large choix et la meilleure qualité en termes d’applications et de jeux pour tablettes. Grâce à des prolongements périphériques et accessoires, l’iPad offre une passerelle particulièrement digne d’intérêt. A cet effet, il ne faut pas perdre de vue que la tablette va de paire avec le Smartphone. On partage ainsi son contenu et ses communications sur les deux appareils, notamment par iCloud, le service d’échange et de stockage en ligne propre aux appareils Apple. Optez pour un iPad procure donc d’autant plus sensation que le téléphone est un iPhone.

Androïde

Depuis la version 4, Androïde est devenu système d’exploitation pour tablette fiable, à la fois très rapide et simple à utiliser. Il est moins facile d’accès et moins intuitif qu’iOS, mais on s’y fait vite. En revanche, il autorise plus de personnalisation et surtout il est ouvert. Les constructeurs sont donc très nombreux désormais et des centaines de tablettes allant du 07 au 10 pouces fonctionnent  sous ce régime extrêmement évolutif. A vrai dire la gamme en 7 pouces n’est pas une tablette ; il s’agit de lecteurs vidéo améliorés. Pour un véritable usage tablette, il n’est pas satisfaisant, notamment par l’impossibilité de faire fonctionner des jeux et applications exigeantes mais aussi par manque de fluidité. A part cette limitation, sous ses autres modèles, Androïde marque des points pour sa connectique standard et par la possibilité d’échanger directement en l’USB sans passer par un logiciel tiers. Là encore, il est plus simple d’avoir un Smartphone et une tablette sous Androïde, même si les avantages du couple sont moins flagrants que chez Apple.  

Windows 8

Microsoft a conçu ce système dans l’idée de jouer sur ce segment, au grand dam de nombreux amateurs de la souris et du bureau classique sur ordinateur. Curieusement les tablettes n’ont pas vraiment fait recette au lancement de Windows 08. La plupart sont couplées à un clavier et 10 pouces est la taille minimale. En fait, il y a deux systèmes qui cohabitent. La version classique est destinée aux processeurs de type x86 qui équipent généralement les PC. L’avantage réside dans une compatibilité totale avec l’environnement PC, soit tous les programmes et tous les formats de fichiers. Le premier est d’utiliser un Core i que l’on trouve dans les ordinateurs ultra-portables comme les ultra-books. Cela garantit de la puissance mais nécessite plus de ressources, davantage de place et revient cher. On ne trouve donc rien en-dessous du 11.6 pouces et d’ailleurs les deux seules tablettes actuellement disponibles en Core i sont l’Acer W700 version 2 et la Surface Pro de Microsoft, toutes les deux se dotant d’une protection qui fait office de clavier ce qui l’inscrit sans difficulté dans l’environnement PC.

Notis©2013


Étiquettes :