Fin de parcours d’un hyperactif
Publication : 6 mars, 2013 > par Sidney Usher | Catégorie(s) : Politique | Commentaire(s) (Un commentaire)

Le président vénézuélien est mort, mardi 5 mars 2013, à l’âge de 58 ans, après deux ans de combat contre un cancer, a annoncé le vice-président vénézuélien à la télévision. « Nous avons reçu l’information la plus dure et la plus tragique que nous pouvions annoncer à notre peuple. A 16 h 25 [20 h 55, heure GMT], aujourd’hui 5 mars, est mort notre commandant président Hugo Chavez Frias », a déclaré dans une allocution retransmise par toutes les chaînes de télévision du pays le vice-président et successeur désigné, Nicolas Maduro, au bord des larmes. Peu après cette annonce, sept jours de deuil ont été décrétés dans tout le pays.

Vainqueur de toutes les élections auxquelles il a participé depuis son arrivée au pouvoir en 1999, Hugo Chavez est mort alors qu’il avait été réélu pour un nouveau mandat de six ans, le 7 octobre 2012. Charismatique, hyperactif, fervent catholique et admirateur du libérateur Simon Bolivar, le président Chavez a continuellement bénéficié de forts taux de popularité, malgré l’hostilité farouche que lui vouaient ses opposants, qualifiés de « traîtres » depuis une tentative de coup d’Etat contre lui en 2002.

Pourfendeur de « l’impérialisme yankee », même s’il n’a jamais cessé ses livraisons de pétrole aux Etats-Unis, Hugo Chavez se présentait en héritier du leader cubain Fidel Castro et cultivait une image iconoclaste, en prenant régulièrement la défense de dirigeants controversés, tels que le Libyen Mouammar Kadhafi, l’Iranien Mahmoud Ahmadinejad ou le Syrien Bachar Al-Assad. Mardi, avant l’annonce de son décès, le vice-président, Nicolas Maduro, s’en était violemment pris aux Etats-Unis, accusés à mots couverts de fomenter des troubles dans le pays. Accusations que l’Administration d’Obama a fermement démenties et rejetées.

Le gouvernement vénézuélien a annoncé mardi soir que Nicólas Maduro serait président pendant l’intérim menant à des élections anticipées d’ici trente jours, pour lesquelles il sera sans nul doute le candidat du parti au pouvoir. « C’est l’un des jeunes dirigeants ayant les meilleures capacités » avait déclaré Hugo Chavez en décembre dernier.

Notis©2013


Étiquettes : , , ,